Les Avariés, bientôt à la télé ? On l’espère !

Les Avariés

Peut-être ne vous souvenez plus de Les Avariés, ce projet de programme court financé avec succès sur Ulule par les internautes. Pourtant, plus d’un an après que nous vous en avons parlé afin de vous encourager à soutenir l’équipe d’Édouard Mutez, le créateur, voilà que nous avons enfin des nouvelles. Nous avons en effet eu la chance de découvrir en avant-première, grâce à Édouard Mutez (que nous remercions), les quatre premiers épisodes de la série tournés grâce aux fonds récoltés sur Ulule.

Les AvariésMalheureusement, pour des raisons évidentes, l’équipe de Les Avariés souhaitant pouvoir proposer quelque chose d’inédit à de potentiels producteurs, nous ne pouvons pas les partager avec vous mais il se pourrait fort que vous les découvriez prochainement car Les Avariés a de quoi attirer le chaland.
En effet, les quatre épisodes que nous avons pu voir, s’ils sont loin d’être parfaits, exploitent malgré tout avec une vraie volonté et une grosse dose de bonne humeur le pitch amusant de la série – qui rappelons le tourne autour d’une bande de survivants dont même les zombies ne veulent pas alors qu’elle essaie d’organiser sa petite vie quotidienne dans une ferme isolée. Les situations sont souvent stupides et il est difficile de se retenir de sourire ou de rire grâce à quelques dialogues bien sentis (j’ai particulièrement ri lorsque je me suis rendu compte que je n’étais pas le seul à avoir dû me taper L’Assommoir en 4ème…) ainsi qu’à des acteurs impliqués s’essayant au difficile jeu de ne pas tomber dans le surjeu avec des personnages aussi caricaturaux à incarner.

Au final, si les zombies ne sont là qu’en toile de fond, Les Avariés n’en reste pas moins un programme dont aimerait reprendre une bonne dose à condition que les auteurs parviennent à trouver toujours plus de situations incongrues. Il n’y a donc plus qu’à espérer que vous pourrez bientôt, à votre tour, découvrir Les Avariés et pour le moment nous vous invitons à les soutenir sur Facebook ce qui donnera toujours plus de poids à leur démarche auprès des producteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.