The Walking Dead 715 : Something they Need, ce que nous en avons pensé

walkingban

Dimanche prochain, avec la diffusion du dernier épisode de la saison 7 de The Walking Dead, le verdict pourra enfin tomber. Mais, en toute honnêteté, même si ce dernier épisode s’avérait génial, serait-ce suffisant pour sauver une saison qui en aura déçu plus d’un ? Car, à l’image de Something they Need, l’épisode 15 de cette saison 7, diffusé hier soir sur amc et dès à présent disponible en France, cette saison aura plus que jamais profité de la ferveur et de la patience d’une partie des fans de la série pour proposer de la broderie de qualité médiocre.

Vous attendiez plus d’un avant-dernier épisode de saison ? Nous aussi. Mais, avec The Walking Dead, nous en avons malheureusement l’habitude maintenant : tout n’est plus que mise en place laborieuse jusqu’au final. Réjouissons-nous tout de même car, grâce à cet épisode 15, nous savons enfin pourquoi nous avons dû nous coltiner un épisode pitoyable dédié à Tara. Comme nous l’avions deviné depuis longtemps, la communauté d’Ocean Side – trompée par quelques explosions (et gâchis d’explosif), panpans et beaux discours révolutionnaires – a finalement été réduite à un garde-manger façon NRA, et n’aura été qu’une des énormes ficelles scénaristiques de cette saison 7.
Mais ce n’est pas tout puisque, avec Something they Need, nous pouvons également nous réjouir de ne pas avoir dû vivre les remords de Tara ainsi que partager ses doutes avant qu’elle ne dise la vérité à Rick, pendant plusieurs épisodes préliminaires. Au moins, tout cela est balancé en quelques secondes (en voix off) et nous passons directement à l’action, enfin façon de parler. Car, malgré l’attaque de beaux zombies-corails, l’assaut sur Ocean Side se sera avéré d’un ennui considérable avec une absence totale de tension. J’entretenais secrètement le fol espoir que tout se passe mal, que les scénaristes aient fait de cette grosse ficelle scénaristique l’occasion de nous secouer un bon coup, mais non. Le plan de Rick se passe comme sur des roulettes et aucun accroc ne vient nous tirer de notre torpeur. Que j’aurais aimé que la chef dégomme Tara (avec ou sans sommation) ou que la fuite des femmes de la communauté les mène tout droit, sans armes, dans les bras des zombies du navire. Non, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Cependant, tout cela reste digne des meilleurs films à suspense, comparé à ce qui se passe à La Colline. Car, cette semaine encore, après avoir sponsorisé la bien connue « horriblement dramatique guerre des melons » du Royaume, Rustica s’est à nouveau payé un publi-reportage The Walking Dead. J’espère que vous avez pris des notes pour votre prochaine séance de jardinage.
Pire, si on oublie tout cela, la tension reste encore la grande absente de toute cette portion de l’intrigue. Qui aura cru un instant que Maggie allait se faire tuer par Grégory ? Encore une fois : personne. Sans parler de cette ridicule attaque de zombies – Maggie qui, comme par hasard, galère à tuer un zombie isolé, pour finalement l’abattre avec un transplantoir (WTF la mollesse des crânes des zombies…) – qui termine d’illustrer la faiblesse des scenarii de cette saison.

Il ne restait alors plus que Sasha, suite à sa capture (déjà peu probable quand on sait qu’elle entrait armée dans le bastion des Sauveurs à la fin de l’épisode précédent, mais soit), pour nous réveiller un peu. Malheureusement, ici encore, c’est l’attente qu’il se passe enfin quelque chose qui prend le dessus. Negan a beau nous offrir une de ses habituelles interventions, celle-ci tire rapidement en longueur et est suivie de surcroît de l’arrivée particulièrement navrante d’un Eugène sans intérêt. Tout au plus l’emprisonnement de Sasha forcera-t-il Rick et les autres à revoir leur plan, mais je crains que cela n’offre rien d’autre à l’histoire si ce n’est une nouvelle digression peu inspirée par rapport aux comics.

Un mot enfin sur le final complètement raté de cet épisode. Celui-ci nous montrant dès le début Daryl en compagnie de Rick et des autres, il ne fallait pas s’appeler Sherlock pour deviner que c’était bien Dwight que Rosita avait repéré à la fin de l’épisode précédent. Alors où était la surprise ? Nulle part, une phrase badass de Rick fera l’affaire…

Inutile donc d’insister une nouvelle fois sur le principal défaut de The Walking Dead et tout particulièrement de cette saison 7 : son incapacité à construire une intrigue solide sans passer par une succession exaspérante d’épisodes sans aucune tension. Allons-nous nous réveiller la semaine prochaine ? Je n’en suis même plus si sûr.

18 commentaires

  1. Ultra dit :

    quel ennui en effet… il ne se passe rien… et plus les épisodes sont mauvais plus il est difficile de supporter les suivants… j’aurai pensé que tu aurais relevé le dialogue entre le fils et la fillette, c’est le niveau zéro le plus complet de l’inintérêt, j’ai baillé et je vais encore baillé un bon moment… allez vivement la semaine prochaine pour la fin…

  2. FatalFabs dit :

    euh .. je me suis endormi pendant la capture de sasha ou bien ca n’a pas été diffusé ?

    rapport a tes craintes sur les modifs des plans de rick vis a vis de la capture de sasha, je me rappelle que dans le comic ya une scene assez sympa pour en finir avec le personnage
    ca fera toujours un role chiant en moins !

  3. Guera dit :

    Bon, pour ma part l’épisode aurait pu être pire.

    – Certes, la rencontre entre les amazones et le groupe de Rick se passe un trop facilement avec la bonne grosse ficelle scénaristique de l’attaque de zombies-moules qui montre que le groupe de Rick sont des gens ma foi fort respectables ma bonne dame, et que l’union fait la force! Heaaal the Wooooorld [heal the woooorld], make it a better plaaaaaaaace, for you and for mi blah, blah blah, blah blah, blah blah.

    – Certes on a envie que Sacha s’achète (eheh) un jeu d’actrice plus variée. Je ne supporte plus ça tête de plus-rebelle-que-moi-tu-meurs, et Eugène non plus apparemment, c’est pour ça qu’il lui parle de derrière la porte. D’ailleurs j’ai bien aimé cette scène, la réalisation sortait de l’ordinaire et on pouvait se focaliser sur la psychologie du personnage.

    Mais bon, franchement c’est pas pire que tout ce qu’on s’est tapé depuis le début de la série. A l’inverse, ça pointe le fait que la série n’avance pas, et c’est incroyable qu’on n’en soit que là au bout de 15 épisodes. Cela dit, à mon sens, la BD n’avance pas non plus, et c’est un problème.

    1. Soleptune dit :

      Zombie-moule, tu m’as tué

      😉

  4. ARM dit :

    Et merde, encore une super occasion ratée.

    D’un côté, la préparation de la « Holly scene » avec Sacha, qui donne lieu à des échanges avec Negan. L’occasion de réunir deux excellents acteurs et de leur donner… des dialogues de merde, qui s’éternisent et se répètent.
    Putain de gâchis, Martin-Green se débrouille bien (c’est avec Carole l’une des meilleures actrices du show) mais on ne lui donne que des lignes de idiotes et un comportement illogique.

    De l’autre côté, les Alexandrians en bad guy : et que je te fais péter ton trottoir ; et que je te pique tes flingues sans te demander ton avis ; et que je te fais mettre à genou un flingue sur la tempe alors que t’es déjà en cellule…
    C’est ce genre de moments qui est intéressant, car ils deviennent tout aussi salopards que les Saviors mais… bah rien. J’espère qu’il y aura des conséquences plus tard, mais j’y crois pas un brin, et ça aussi, c’est du gâchis.

    Bref, vivement la semaine prochaine, qu’on découvre l’épisode que ces 6 derniers mois préparaient… A moins que, comme vu sur Twitter ou Facebook, ça ne serve qu’à préparer le season première de l’année prochaine :p

    1. Squeletor dit :

      Je ne suis pas sûr que nous aurons droit à l’adaptation de la Holly Scene dans cet épisode (fin tome 20). Je pense plutôt que cet épisode sera une adaptation libre de la fin du tome 19 avec la première riposte d’Alexandria et du Royaume ensemble. M’est d’avis que le tome 20 risque de représenter une grosse partie de la première mi-saison de la saison 8. À voir la semaine pro !

  5. matthieu dit :

    Bon si vous lisez les comics bye bye vous savez qui la semaine prochaine. Ça fait un peu expulsion de dernière minute car l’actrice a trouver un autre rôle ailleurs. Tout prédestiné Rosita à avoir ce rôle en définitive. Mais non. Pour répondre à squeletor, c’est non. La série nous a toujours habitué à des épisodes bouches trous mais là franchement non, rien ne peut rattraper cette indigence, surtout la deuxième partie que j’ai zappè tellement ça n’avait plus d’intérêt. Ça ne mérite pas la moyenne. La guéguerre entre game of throne et walking dead pour savoir quel hit est la meilleure série n’a plus lieu d’être. Vivement que cette dernière revienne d’ailleurs, je sais c’est hors-sujet mais il y a aussi des zombies dedans et on se fout pas de la gueule des téléspectateurs niveau scénario et actions dans celle là. Et on passera sur les cgi dégeu tout autant qu’inutile de walking dead pour ne pas trop enfoncer la comparaison.

    1. Guera dit :

      Game Of Thrones a toujours été d’une qualité très nettement supérieure à The Walking Dead en tout (acteurs, FX, scenario, musiques…), je n’ai jamais vraiment compris que l’on tente de les comparer, sauf peut-être en terme d’audience.

      1. Squeletor dit :

        Suis d’accord, c’est même pas comparable sauf pour les audiences.

        1. matthieu dit :

          Oui c’est principalement pour les audiences et la hype qui entourent ces séries qu’elles sont souvent comparées. Mais juste en terme de qualités, si l’on regarde le rendu de la s6 de got avec celui de la s7 de twd, un sacré fossé s’est creusé. C’est pour cela que la comparaison n’a plus lieu d’être.

  6. Alexia dit :

    Bon, ça a bougé un peu plus, mais ils sont comme même dans le pays des ouioui. Plus personne ne se fait manger ou mordre par un zombie. C’est triste ça ! parce parfois certains le mériteraient.
    Sinon, j’ai comme même apprécié l’épisode, même si certaines choses étaient sans surprise. Dès la fin du 14 épisode, on savait que ce n’était pas Daryl. Pas besoin de faire des pause image et comparer ci ou ça. C’était sur que c’était Dwight.
    L’attaque de Rick et Co était un peu pourrie, ils en font tout un commando pour que tout ça se finisse en deux secondes. Pas de combat, même pas un blessé. pffff on se demande comment elles ont fait pour survivre aussi longtemps.
    Côté Colline, Gregory est vraiment une merde. Il a possibilité de tout faire pour éliminer Maggie mais non, ce type est un vrai pétochard et en appelant à l’aide Maggie, il le confirme. Maggie sait que Gregory est un nul et qu’il fera tout pour Negan, mais elle n’a pas peur de lui tourner le dos. A sa place, je m’aurais méfié, les plus peureux peuvent être les plus dangereux.
    Pour Sacha, elle a été prise sans trop de dommage. ça fait peine à voir. J’ai bien aimé quand elle supplie Eugene de lui apporter une arme pour mourir et qu’il lui ramène sa pilule, là aussi pas de surprise, on le sentait à des kilomètre qu’il n’allait pas lui apporter une arme à feu ou blanche mais plutôt son petit cocktail maison. La tronche de Sasha, ça passe plus pour de la comédie que du drame.
    Bon alors ce final, on va aimer ou alors pleurer de désespoir ? Affaire à suivre…

  7. Rickrack dit :

    Et les super memes complètement absurdes dont toi seul a le secret alors ? Non pas qu’on vienne uniquement pour ça, ne te méprends pas, mais je suis resté sur ma faim, presque autant qu’en regardant un épisode de TWD ;P

    1. Squeletor dit :

      Je me suis moi-même déçu hier, mais j’étais vraiment pas inspiré. Pour dire vrai, il m’a fallu attendre 3h après avoir vu l’épisode pour trouver la motivation d’écrire sur ce bousin (d’où la publication plus tardive que d’habitude de la critique). Vraiment cet épisode ne m’a pas du tout inspiré et ce, à tous les niveaux, même celui de la débilité memesque 😉

      1. Dudule dit :

        Ouais hein. Pas Contents ! Pas Contents ! Pas Contents ! :p

  8. Dana Hilliot dit :

    Après avoir zappé les épisodes de la seconde partie de la saison, je me décide à jeter un oeil à l’avant-dernier, question de voir si le schmilblick a avancé. Ben en fait non. Après le moment où Negan tranche la gorge d’un mec dont je ne me souviens absolument pas dans la cellule de Sacha, je mets les pouces en enchaînent sur le nouvel épisode de The Americans. L’impression de passer subitement de Guillaume Musso à Thomas Pynchon (non : Pynchon, ce serait plutôt Fargo, d’ailleurs, la troisième saison va bientôt démarrer !). Enfin bon. Va y avoir un dernier épisode pour TWD donc. Tout ce beau monde (si j’en crois la bande annonce, mais on n’avait même pas besoin de regarder la bande annonce pour le savoir) va déferler sur le camp du très très méchant Negan et ils vont très probablement gagner et Negan va probablement se prendre une tannée. Et on aura probablement plein de références aux humiliations que tout ce beau monde a subi durant la saison, des grands discours, des réconciliations, des règlements de compte, de la morale et le l’éthique, et bon. Vais attendre le compte-rendu de the squelettor avant de mater le truc. C’est plus prudent.

  9. Soleptune dit :

    Hello,

    Et bien moi lundi j’ai fait un truc hyper intéressant : suis allée faire mes courses pour la semaine…

    Je peux vous donner la recette d’un cake aux noix super bon et découvert par hasard au magasin bio du coin, genre démo ; d’un coup votre lundi… prochain… S’illuminera

    🙂

  10. plouf dit :

    Merci de mon heure de rien hebdomadaire.

    Sasha vivante ou comment décrédibiliser Negan d’épisode en épisode.

    Je trouve que les première saisons de TWD tenaient bien plus la route. Et supportaient la comparaison avec GOT. Le passage à 16 épisode a clairement été une mauvaise chose. Si il n’y avait pas autant de $ en jeu, ils favoriseraient un retour à 6 ou 8 épisodes bien plus denses.

    J’imagine que la guerre contre les saviors sera pour la saison 8. Mais mettre ça sur 16 épisodes ça me semble terriblement long et ennuyeux … Oh ben oui du coup, ça colle avec le reste.

    Bon sang, je leur mettrais bien une apocalypse zombie dans la tronche à ces … oh c’est déjà le cas.

  11. Dudule dit :

    Moi je vais vous dire, pour fertiliser le sol, recyclez vos zombies en engrais. Parce que bâcher la terre et y déposer du paillis pour préserver l’humidité et limiter la repousse des mauvaises herbes, c’est bien joli, mais faut-il encore apporter assez de nourriture aux plants.

    Et une terre lourde qui a déjà servie, encore et encore, il est nécessaire de la renouveler et de l’alléger avec du sablon et un peu de terreau.

    Et surtout, on ne plante pas ses melons à côté de ses courgettes !

    Les cucurbitacées doivent pousser séparément où elles n’auront aucun goût! A moins de vouloir un melon qui a un goût de cornichon!!! WTF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.