Critique de Zombies ! Une histoire illustrée des morts-vivants

Zombies Une histoire illustrée des morts-vivants

Début avril, nous chroniquions la seconde édition de Zombies !, une encyclopédie zombie écrite par Bétan et Colson, qui retrace l’histoire du zombie et propose une analyse très bien menée et documentée de sa place dans la culture populaire. Pour une fois, les Français avaient précédé les américains puisqu’aucune œuvre traitant de la place du zombie dans la culture (de manière générale et non pas dans un simple domaine comme le cinéma) n’existait outre-atlantique. Les Américains et Canadiens avaient ainsi dû attendre 2011 et la sortie du livre de Jovanka Vuckovic, une spécialiste nord-américaine de l’horreur qui a notamment été rédactrice en chef du magazine Rue Morgue de 2003 à 2009, pour mettre la main sur un ouvrage comparable à notre Zombies ! national. Aujourd’hui, c’est à notre tour de découvrir ce livre en version française aux éditions Hoëbeke.

Également intitulé Zombies ! (Une histoire illustrée des morts-vivants), le livre débute comme c’est souvent le cas aux États-Unis par une préface de G. A. Romero plutôt intéressante. Mais c’est le coeur de l’ouvrage qui nous intéresse. Zombies ! est organisé en cinq chapitres. Le premier rappelle de manière assez approfondie et pédagogique les origines caribéennes et africaines des zombies, notamment à travers l’importance du vaudoo en Haïti. Les quatre chapitres suivants exposent de manière chronologique l’évolution du zombies et de sa place dans la culture populaire. Dans le cinéma et la littérature dans un premier temps, puis dans la bande-dessinée et les jeux vidéo ensuite.
C’est l’occasion pour nous de découvrir de nombreux titres d’œuvres zombies qui nous étaient complètement inconnues même s’il est vrai qu’un certain nombre d’œuvres traitent simplement de morts-vivants (la distinction zombie / mort-vivant est très légère pour l’auteur…). On parcourt ainsi plus d’un siècle de culture zombie avec plaisir et intérêt.

Zombies Une histoire illustrée des morts-vivantsMalheureusement, si en 2011 Zombies ! présentait l’intérêt d’aborder des oeuvres plus récentes (2009 – 2010) que celles traitées dans la première édition de son homologue français, cet avantage s’est effacé avec la sortie récente de la seconde édition du Bétan et Colson. Les ouvrages sont en ce sens extrêmement semblables (tant dans le format que dans le fond). La différence tient malgré tout au fond : les analyses de l’évolution du zombie étant différentes entre les auteurs. Si Bétan et Colson s’inquiètent surtout des conséquences que pourraient avoir la fascination de notre temps pour le zombie, Jovanka Vuckovi voit plutôt d’un oeil critique l’évolution récente du zombie alors que les scénaristes et écrivains cherchent à l’humaniser toujours plus en le dotant de la parole et même de pensées (elle a du pleurer en voyant le pathétique Warm Bodies). Elle dénonce ainsi les détournements du genre par des piques acerbes distillées partout dans le livre. A ce titre, l’auteur n’hésite pas à donner son avis sur les œuvres dont elle traite et à faire le tri laissant sur le côté les oeuvres mineures. De plus, chose assez remarquable, elle n’hésite pas à critiquer des films auxquels elle a, elle-même, participé en tant que figurant-zombie comme L’armée des morts de Zack Snyder ou Land of the Dead de Romero.

Enfin, le dernier point fort du livre est sa mise en page. Elle est très plaisante et la présence de nombreuses et belles images permet d’illustrer à merveille le propos de l’auteur. Cette dernière a par ailleurs ajouté à la fin de la plupart des chapitres une liste des œuvres sur lesquelles elle ne s’est pas nécessairement appuyée pour étayer sa réflexion ce qui permettra aux plus passionnés d’entre vous d’effectuer divers prolongements.

Ainsi, si vous avez aimé Zombies ! de Bétan et Colson alors vous aimerez Zombies ! Une histoire illustrée des morts-vivants. Si vous ne vous êtes pas encore laissé tenté par la seconde édition de Zombies !, Zombies ! Une histoire illustrée des morts-vivants constitue donc un excellent choix pour vous plonger dans la culture zombie. On regrettera juste le manque de mise en perspective géopolitique qui était si intéressante dans le Zombies ! français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.