The Dead Linger fait son entrée sur Steam avec sa nouvelle version (build 010)

Alors que nous vous en parlions au mois d’août, The Dead Linger a enfin fait son apparition sur Steam il y a quelques jours et propose aux joueurs de tester la dernière version du jeu (build 010). Si les early access permettent aux studios indépendants de créer une véritable communauté de fan, d’avoir des retours en temps réel sur les bugs, ils permettent surtout une première entrée d’argent constante. Espérons que celle-ci soit propice au développement.

Cette build 010 amène donc un tout nouveau moteur de jeu et quelques nouveaux éléments et corrections de bugs. Bien entendu, il est étrange de jouer à un jeu en version alpha puisque les bugs restent nombreux (la plupart est malgré tout connue des développeurs). Comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci dessous, les graphisme et la gestion des collisions nous ramènent donc tout droit à l’époque de la première Playstation.

Les nouveautés sont en fait à chercher du côté de ce qui ne se voit pas au premier coup d’oeil. Ainsi, des indicateurs de faim, de fatigue et de risque d’infection ont été ajoutés, la gestion du jour et de la nuit a été grandement améliorée tandis que le jeu accepte maintenant des réglages plus fins sur les performances graphiques.

Pour l’heure, il est trop tôt pour dire si The Dead Linger sera ou pas un grand jeu, mais si vous voulez faire partie des premiers joueurs, c’est sur Steam qu’il faut aller. Pour suivre le développement du jeu, vous pouvez également vous abonner au compte Twitter du jeu.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

4 commentaires

  1. gothax dit :

    Je ne sais pourquoi mais ce jeu ne m’attire pas :/ peut être les graphismes !?!

  2. Yodeux dit :

    Attention, c’est une version alpha, les graphismes sont loin d’être définitifs

  3. Fredus dit :

    Quelqu’un l’a acheté/testé ? Les 19€ sont justifiés pour ce que c’est ?

  4. kaiten dit :

    ouai, se n’est pas definitif certe, mais moi aussi pour l’instant il ne m’attire pas du tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *