Apocalypse Z : Le Début de la Fin, premier tome d’une nouvelle trilogie zombie aux éditions Panini Books (Eclipse) en librairie le 15 janvier

apocalypse Z tome 1

La nouvelle année littéraire continue puisque le 15 janvier prochain, Panini Books publiera Apocalypse Z : Le Début de la Fin, le premier tome d’une trilogie qui avait enchanté les amateurs de littérature zombie en Espagne à sa sortie en 2011.

Depuis sa reprise du catalogue d’Eclipse en 2012, le groupe Panini ne cesse de nous offrir de nouveaux romans zombies : du bon au parfois un peu moins bon. Mais, avec Apocalypse Z, ils frappent très fort. Ayant lu la trilogie dès sa sortie en version originale, je dois dire qu’elle fait partie de mes romans zombies préférés et c’est donc avec plaisir que je vous révèle le pitch officiel de ce premier volume :

Apocalypse Z le début de la finTout a commencé dans une ancienne république soviétique du Caucase. Des terroristes ont attaqué un laboratoire secret, libérant par inadvertance un terrible virus qui tue la population avant de les ramener à la vie… sous forme de morts-vivants.
Loin de là, un avocat, très affecté par le décès de son épouse, entame une thérapie par l’écriture. Il ne se doute pas que son blog anonyme sera l’ultime témoignage des derniers jours de l’humanité.
Car en Europe, les gouvernements se révèlent incapables de faire face à la foudroyante épidémie et les nations tombent les unes après les autres.
Brutalement, le monde sombre dans le chaos. Dans une Espagne désormais infestée de zombies, l’avocat va tenter de sauver sa peau. Ne pouvant compter que sur des armes de fortune et sur sa farouche volonté de vaincre, ce survivant solitaire incarnera le dernier espoir du genre humain.

Mon petit doigt me dit que Manel Loureiro, l’auteur de Apocalypse Z, ne sera pas le seul écrivain espagnol traduit par Panini, ceux-ci ayant révélé sur leur page Facebook une première maquette pour la couverture d’Apocalypse Z qui n’était rien d’autre que celle d’un autre ouvrage espagnol : Los Caminantes de Carlos Sisi. Il y a donc des chances que d’autres romans zombies espagnols soient traduits par Panini dans les mois à venir en espérant qu’ils pensent à des ouvrages comme Y pese a todo qui sera prochainement adapté au cinéma. Mais, pour le moment, nous nous contenterons sans mal de Apocalypse Z Tome 1.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

5 commentaires

  1. gothax dit :

    Ca donne envie de decouvrir cette trilogie!
    Bonne annee les ami(e)s

  2. cheesecake dit :

    Merci Squeletor pour cette news appétissante !
    Dans ma wishlist !

    Sinon, on avait échangé des mails sur un film espagnol que je recherchais… pas de zombies comme sujet, mais un film apocalyptique quand même !
    J’ai retrouvé ce film : los utlimos dias, les derniers jours… Pas encore vu par contre.

  3. kaloup75 dit :

    Salut à tous,

    surtout achetez, achetez,
    j’ai aussi lu ce roman en version originale, et un des intérêts de ce roman, c’est surtout le début où le “héros” suit ce qui se passe dans le monde, à travers les médias, avec son flot de nouvelles, de censures, d’infos contradictoires, puis petit à petit des chaînes d’infos qui se taisent puis s’éteignent ….

    Pour une fois, il y a une vision mondiale de la crise Z qui est excellente.

    Le style est agréable, vraiment un de mes meilleurs romans de Z.
    Comme j’ai acheté aussi la BD, il y a de fortes chances que Panini sorte aussi la BD rapidement.

  4. Aya dit :

    Reçu ce matin!! Vraiment d’Enfer qu’une maison d’edition nous propose enfin la trad de livres zombies tant attendus par beaucoup de fan! Pour ce qui est de celui ci, déja que les espagnols sont très doués niveau films zombies et virus, il me hâtait de lire ce livre depuis longtemps!!

  5. Ophi89 dit :

    Ce livre est vraiment génial ! Nous avons une autre vision grâce à la présence de la description à la première personne et pour ma part, c’était la première fois que je lisais un livre de zombie comme ça et j’ai était absorbé. De plus, ce livre nous plonge complément dans la peau du personnage car ce n’est pas un militaire sur-armée mais juste un petit avocat qui se bat avec les objets qu’il trouve sur son chemin. De plus, ce livre nous plonge complètement dans l’atmosphère et on en viens vite à stresser pour le personnage ou à l’encourager car il faut avouer qu’il ne lui arrive que des catastrophes mais qui finissent la plupart du temps bien.. Je ne vais pas continuer car je risquerais de spolié les futurs lecteurs mais je conseille vraiment ce livre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *