Roam, les cartes aléatoires et un nouveau système de construction dans la boîte

Roam Banniere

Depuis le succès de la campagne Kickstarter du jeu, les développeurs de Roam nous présentent de manière régulière leurs avancées. Ainsi, après la présentation notamment du nouveau système d’inventaire, nous découvrons aujourd’hui les prémices du système de génération aléatoire des cartes ainsi que les nouvelles fonctionnalités de construction des bâtiments.

Roam Malgré un développement toujours en cours, Roam dispose déjà d’un système de déplacement et de caméras bien avancés et fluides. Mais, dans cette nouvelle vidéo assez sobre, les développeurs sont allés à l’essentiel en nous présentant tout d’abord comment les cartes aléatoires seraient générées à partir de différentes « tuiles » (dans la vidéo deux – forêt et herbe – sont utilisées). Le résultat, bien que classique, semble toutefois cacher une mécanique qui fonctionne bien : bonne nouvelle, le jeu ayant promis depuis ses débuts des cartes aléatoires pour des expériences de jeu toujours différentes.

La grosse nouveauté reste toutefois le mode de construction des bâtiments avec un système ici beaucoup plus original. Le joueur devra ainsi assembler des « paquets de construction » dans son camp et ensuite les déplacer jusqu’à l’endroit où il désire construire l’élément transporté. Ainsi, dans la vidéo, une petite barricade prend la forme d’une simple caisse élaborée dans son camp par le joueur, qu’il déplace à l’endroit où il veut construire la barrière. L’idée est franchement pas mal mais il ne faudrait cependant pas que les joueurs se lassent trop vite de faire des aller-retours inutiles.

Bien évidemment, pour plus d’infos, vous pouvez visiter le site officiel du jeu ou bien suivre son développement sur Facebook.

Source : Roam Facebook

À propos de l'auteur

Fondateur et ex-rédacteur en chef de My Zombie Culture. Passionné de tondeuses à gazon mais surtout de Zombies depuis BrainDead et prêt à voir les plus sombres navets cinématographiques pour peu qu'il y ait du mort-vivant à découper. (Site web)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *