The Walking Dead 411 : Claimed, ce que nous en avons pensé

The walking dead claimed

Depuis les premières saisons de la série, les scénaristes de The Walking Dead nous ont habitués à un rythme très inégal entre les épisodes mais surtout à des saisons démarrant fortement puis laissant place à un grand vide avant un final souvent réussi. Avec Claimed, le troisième épisode de la seconde mi-saison, ils nous prouvent une nouvelle fois que, peu importe le showrunner derrière la série, The Walking Dead continuera à garder ce rythme déséquilibré. C’est donc sans surprise que cet épisode 11 a été une vraie déception tant il était mou et inutile.

The walking dead claimed

Ainsi, si nous comparons les points de départ et de fin de l’épisode, nous nous rendons compte que le schmilblick n’a pas vraiment avancé. La partie autour de Rosita, Tara, Eugene, Abraham et Glenn en est le meilleur exemple puisque, à part se faire une première idée des nouveaux personnages, l’intrigue qui les concerne se résume à une chose : agrandir la mission de rescousse de Maggie. Le pire est que cela est fait de manière très artificielle avec cette scène où Eugene troue le réservoir de leur camion… (heureusement y’a quelques effets gore sur les zombies assez sympas).

The walking dead claimed

Mais la partie de l’épisode autour de Rick, Carl et Michonne est encore plus décevante alors même qu’il s’y passait un peu plus de choses. Ainsi, alors que Michonne et Carl sont partis chercher des vivres, le téléspectateur se retrouve bêtement à assister à des dialogues d’un niveau extrêmement faible et à une succession de scènes terriblement mauvaises (à l’exception de celle où Michonne découvre les cadavres de la famille grâce au talent de l’équipe de Greg Nicotero, qui est d’ailleurs visible à chaque apparition de zombies). A la fin de l’épisode, nous sommes donc forcément ravis d’avoir perdu notre temps pour savoir que Carl est le confident de Michonne et que le crazy cheese ça a l’air vraiment dégueulasse…

The walking dead claimed

Pire encore, j’ai personnellement ressenti la partie autour de Rick comme un gros doigt d’honneur de la part des scénaristes. Ils nous promettent de confronter Rick à une bande de survivants visiblement redoutables pour finalement le laisser s’échapper après une petite bataille. Certes les scènes où il essaie de rester caché sont les meilleures de l’épisode (même si cela tient à la facilité de créer de la tension avec une telle situation) mais elles ne mènent finalement à rien et reposent sur bien trop de facilités…

The walking dead claimed

Rick s’en sort au moins quinze fois à la suite d’un cheveu, tabasse un mec en faisant énormément de bruit sans se faire repérer et leur file entre les doigts comme si de rien n’était. Tout un épisode pour nous dire « Eh on a des super-méchants mais ce sera pour plus tard » : j’appelle ça du foutage de gueule.

En fin de compte, nous avons eu le droit à l’épisode agaçant typique de cette partie de la saison. 40 minutes pour savoir que Glenn retrouvera Maggie en compagnie de nouveaux compagnons et que Rick, Carl et Michonne risquent d’avoir du mal à rejoindre le sanctuaire, c’est vraiment trop cool. Comme dit Carl, à un moment, j’ai ri intérieurement. Mais je crois que c’était nerveux.

The walking dead claimed

N’oubliez pas d’ajouter Claimed à votre collection zombie sur MZC et de le noter (s’inscrire).

The walking dead claimed

Source : L’esprit dérangé de Squeletor

À propos de l'auteur

Fondateur et ex-rédacteur en chef de My Zombie Culture. Passionné de tondeuses à gazon mais surtout de Zombies depuis BrainDead et prêt à voir les plus sombres navets cinématographiques pour peu qu'il y ait du mort-vivant à découper. (Site web)

10 commentaires

  1. Offner dit :

    La saison 4 continue a être médiocre, voir pire. Le pire c’est qu’ils s’obstinent a faire des épisodes centrics, a faire des scissions entre les groupes.
    L’épisode 12 de la semaine prochaine va surement devenir le pire de la série. Faire un épisode de 40 minutes sur Beth et (encore une fois) Daryl, c’est tout simplement du foutage de gueule et du pur fan-service. Si c’était moi, je les tuerais tous les 2, ça irait plus vite.

  2. Baron Mardi dit :

    N’oublions pas non plus le massacre du personnage de Abraham qui, de brute épaisse et musculeuse dans le comic , devient un grand gars gras et pataud dans la série. On approche de la bourde  » à la Shane  » ( j’avais personnellement été ultra déçu concernant le choix de l’acteur qui ressemblait plus à un acteur porno des 90’s qu’à Shane). Après, une coupe en brosse, un treillis et un marcel semblent convenir à la production pour coller au perso du comic. Seul Eugène semble correspondre à celui qu’on connait et j’aime bien son côté  » psychotique « . Rosita, j’en redemande un peu pour pouvoir me faire une idée plus précise 😉

    1. Willy dit :

      J’allais parler d’Abe, tiens, content de voir que je suis pas le seul à le trouver foireux dans cette série. Il est transparent, là où le Abe du comics est une montagne, un vrai dur, le mec qui peut survivre à une apocalypse parce qu’il a littéralement la carrure pour. Là, on nous sort un rouquin vaguement costaud, qui s’est fait pousser la moustache.
      Eugène est pour le moment trop peu développé, mais le gars est tellement invisible à l’écran qu’on le confondrait presque avec un figurant zombie.
      Rosita, c’est le petit nombril qui fait plaisir entre deux dialogues pourris =D (machiste ? Meuh non !)

      Et pour le reste de l’épisode, du vide, du vide, encore du vide. La fuite de Rick est le seul truc où il se passait quelque chose, mais c’était de l’action pour de l’action. Et le duo Carl/Michonne qui se décrédibilise…
      Mouais, c’était bien le temps que ça a duré !

      1. Baron Mardi dit :

        Willy, Icare, Vos remarques sont pertinentes et faites avec humour.
        J’adore. MZC recrute en ce moment, j’espère que vous avez postulé !
        Si vous ne l’avez pas fait, espérez-très fort que je ne vous croise jamais sinon je m’engage à vous suivre toute une journée en chantant comme Beth…

    2. icare dit :

      Tout à fait d’accord. La façon dont sont présentées les choses font du personnage d’Abraham dans la série un abruti complet. On ne comprend absolument rien ici de son obstination à vouloir retenir un inconnu avec qui il n’a pas encore échangé une parole. Quant à sa façon de sourire pendant l’action c’est totalement en contradiction avec ce qu’il est dans le comics, à savoir quelqu’un plein de rage et de sens du devoir.
      Revenons également sur la séquence Rick pourtant prometteuse car inattendue, gâchée encore une fois par des invraisemblances rédhibitoires. Comment concevoir une seconde qu’un freluquet de 50 kilos tout mouillé revenant du coma puisse prendre le dessus sur une brute épaisse de 100 kilos en pleine possession de ses moyens ? Et puis ces bandits ils s’entretuent pour le moindre prétexte on se demande comment ils ont fait pour rester ensemble si longtemps.

  3. Ranx Ze Vox dit :

    Très décevante cette série, j’ai zappé à la fin de la première saison tellement c’était creux. Je ne comprends pas vraiment l’engouement qu’elle suscite.
    Chouette article en tout cas.
    Hugo Spanky

  4. Trixie dit :

    Bien plus dérangeante que la scène dans laquelle Rick risque le tout pour sa bouteille d’eau, il est à noter que la qualité des images/légendes issues du cerveau malade de notre bien(?)veillant Squeletor est fort appréciable pour cet épisode une fois de plus décevant. Cependant l’incompréhension me gagne totalement lorsqu’ il s’agit de la sulfateuse du mask???

    Également:
    _N’en déplaise à ces messieurs, Rosita est beaucoup trop fraiche pour cet atmosphère zombipocaliptique. Elle a l’air de ne servir à rien pour l’instant.
    _Plutôt crédible de la part d’un scientifique mais la scène ou Eugene tue le camion n’est pas réussie du tout -même relevée par un excellent make up-
    _Cudlitz a été choisit car il a l’habitude de faire des rôles d’officier ou de militaire…Mais j avoue il ne correspond pas au profil.
    La plupart des déceptions proviendraient de l’interprétation TV, ils ont voulu s’écarter du comics original, cela peut engendrer de bonnes surprises mais dans ce cas, c’est plutôt raté. La majorité des puristes en sera très déçue.

    1. Willy dit :

      Rosita ne sert à rien dans le comics également. C’était juste la meuf d’Abraham et l’idéal amoureux de Eugène. En dehors de ça…

  5. Sam dit :

    Alors personnellement, ne lisant pas le comics, il n’y a pas de « profil type » pour tel ou tel personnage. Ce qui fait que j’ai bien apprécié ces 3 nouveaux, malgré la nana un poil pas assez présente actuellement.

    Le passage de Rick était sympa aussi, mais y’avait quand même un poil de « trop de chance » d’un coup pour que ce soit réaliste au final…

  6. Le parapluie du feu dit :

    Même si j’apprécie la série avec ses hauts et ses bas, je dois admetre que je suis également fan de vos critiques et de votre humour (désolé Rickychou) ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.