The Walking Dead 414 : The Grove, ce que nous en avons pensé

The Walking Dead The Grove

Tandis que Bob, Sasha et Maggie se mettaient finalement en route ensemble vers le Terminus dans l’épisode précédent, nous découvrons dans The Grove, le quatorzième épisode de la saison, Carol, Tyreese et les fillettes alors qu’ils trouvent refuge dans une maison près des rails. Et, vous le verrez, ce qui aurait pu ressembler à un épisode de La petite maison dans la prairie, s’avère une jolie claque pour réveiller le téléspectateur avant les deux derniers épisodes de la saison. [ATTENTION SPOILERS : à ne lire que si vous avez vu l’épisode].

Cela faisait quelques épisodes que l’histoire n’avançait pas vraiment et que l’action se focalisait sur des groupes de personnages et leurs relations sans vraiment nous passionner. Mais, alors que nous nous attendions à un nouvel épisode de cet acabit, The Grove a su nous surprendre.
Certes, la forme reste similaire à celle des épisodes précédents puisque nous suivons uniquement Carol, Judith, Lizzie, Micah et Tyreese mais, pour une fois, un peu comme dans l’épisode 409, nous nous intéressons à ce que nous voyons.

The Walking Dead The Grove

Cet épisode est en effet centré autour de l’un des groupes les plus compliqués de la série avec Carol et son lourd secret vis-à-vis de Tyreese, un bébé et deux enfants que tout oppose. Nous pouvions donc craindre que les scénaristes fassent tout capoter, en essayant de garder le cul entre deux chaises mais dans The Grove, ils ont su faire des choix tranchants et déterminants pour la suite de la série.
C’est ainsi que l’épisode nous propose de découvrir plus en détails les personnages de Lizzie, la sœur robuste qui refuse de déshumaniser les zombies, et de Micah, la frêle enfant incapable de tuer. Nous apprenons alors à quel point l’attachement de Lizzie aux zombies est pathologique alors qu’elle n’hésite pas à mettre sa vie en danger pour jouer avec eux ou les nourrir. Nous la voyons donc enfin sous son vrai jour, celui d’une enfant profondément perturbée et déconnectée de la réalité, bien loin de la survivante aguerrie que nous l’imaginions devenir. En revanche, c’est Micah qui s’avère, malgré sa vision infantile de la vie, la fillette la plus capable de protéger les siens et elle en paie le prix cher.

The Walking Dead The Grove

Car, et c’est suffisamment rare pour le souligner, les scénaristes sont allés au bout de leur idée dans cet épisode. Si au début de la saison nous nous demandions vraiment où la présence de souris mortes près de la clôture allait nous mener, nous ne pouvons que nous réjouir de voir qu’ils en ont fait quelque chose qui marquera à coup sûr deux des personnages les plus importants de la série – Tyreese et Carol – avec la mort des deux fillettes.

A ce titre, si nous reprochons souvent à la série de ne pas savoir nous surprendre suffisamment, cet épisode a su multiplier les surprises. Voir la jeune actrice Brighton Sharbino (Lizzie), sur les épaules de laquelle la réussite de l’épisode reposait en grande partie, nous proposer une telle interprétation en est une première. Par exemple, la scène où elle laisse sa colère déferler sur Carol, après que celle-ci a tué la zombie avec laquelle Lizzie jouait, est vraiment très prenante. Je reconnais même m’être assez mal senti en la regardant. Mais la grosse surprise est celle de m’être demandé plusieurs fois : « mais qu’est-ce qu’il va se passer ». Faire perdre au téléspectateur ses repères, c’est la marque des meilleures séries.

The Walking Dead The Grove

Ainsi je ne m’attendais vraiment pas à ce que la folie de Lizzie mène au meurtre de sa petite sœur et la scène qui en suit m’a vraiment laissé sur le cul. Mais là où les scénaristes ont fait fort c’est qu’ils n’ont pas attendu un autre épisode pour que nous découvrions les conséquences de cet acte avec une fois encore un choix qui m’a surpris avec l’exécution de sang froid de Lizzie par Carol. Mais, comme si cela n’était pas suffisant, ils ont également décidé d’enfin crever l’abcès entre Tyreese et Carol et, une fois encore, je me suis demandé si Tyreese n’allait pas l’abattre, ce qui précédait m’ayant suffisamment désorienté pour laisser planer le doute.

Bien sûr, toutes les scènes ne sont pas réussies et certains dialogues sonnent un peu faux mais, quitte à nous proposer un épisode de construction des personnages et non pas de l’intrigue générale, il est plus qu’agréable que cela soit fait de manière intelligente et surprenante comme dans cet épisode et pas autour du caprice d’une adolescente en manque d’alcool… On en redemanderait presque.

The Walking Dead The Grove

N’oubliez pas d’ajouter The Grove à votre collection zombie sur MZC et de le noter (s’inscrire).

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

31 commentaires

  1. umby-24 dit :

    Mouais bof bof. Je viens de finir l episode. Je ne suis pas aussi emballé que toi squeletor.
    Je me suis franchement ennuyé pendant la majeure partie de l episode. Il n y a que la fin qui vaille la effectivement l interet. Les 3/4 de l épisode c est la petite maison dans le marais. Gnan gnan a souhait. La palme pour la soiree noix de cajou.
    Bref 10 min sur 40 de vraiment a mon gout.
    D autres épisodes plus critiqués m ont plus plu. (Pas la quete de l alcool au golf club ^^)

    1. Squeletor dit :

      J’étais peut-être dans de bonnes dispositions ou exaspéré par ce qui précédait, mais j’ai pas trouvé ça si cucul que ça. Je pense qu’il ne faut pas oublier que ça reste des enfants et même les réactions de Tyreese et Carol étaient plus bien senties, je trouve.
      Après c’est sûr, on reste assez loin de l’épisode qui serait vraiment génial. Mais si on benchmarke cet épisode au reste de la série, on est dans le haut du panier.

  2. Comtesse_Tateyre dit :

    Oh ben ça alors, pour la première fois depuis la reprise de la saison je vais faire l’effort d’aller regarder cet épisode…. Il y a donc un quelconque espoir finalement pour cette série?
    Bon aller, il faut que mon index accepte de cliquer sur le lien de l’épisode, concentrons-nous pour nous dire que ça vaut le coup, aller, aller, on y est presque.
    Merci pour les images toujours aussi drôles au fait.

  3. Morreski dit :

    J’ai bien aimé l’épisode par contre j’ai vu le rapprochement avec les 2 gamin du tome 11 très vite d’ailleurs j’ai dis à mon pote quand les deux filles défendaient la maison au début “A mon avis ils vont pas le faire mais dans le comics y’a un moment ou un gamin tu son frère et dit “il va revenir j’ai pas toucher au cerveaux””.

    1. Fatal Fabs dit :

      quelqu’un dans une critique d’un episode precedent avait dit que filles etaient l’equivalent des jumeaux dans le comic .. il a eu le nez fin !
      les scenaristes savent quand meme faire de bon clins d’oeil au comic quand ils veulent
      voir une femme tuer un enfant dans une serie est pas quelque chose qu’on voit tous les jours

  4. icare dit :

    Quelques scènes vraiment poignantes. Effectivement la jeune actrice qui joue Lizzie est convaincante et finalement très touchante dans son voyage vers l’irrémédiable.
    Comme pour Carol on commençait à s’attacher réellement à sa jeune sœur Micah. Le dénouement choisi constitue assurément un choc. Et la manière dont Lizzie prend peu à peu conscience de l’horreur de la situation avec le rejet de sa “nouvelle maman” est d’une infinie tristesse.
    De plus en plus on s’aperçoit que les personnages forts de la série sont personnages féminins. Tyreese met une plombe à faire le deuil de sa dulcinée. Bob luttait pour ne pas sombrer dans l’alcoolisme. Rick perd les pédales tous les deux épisodes, Etc. Au contraire les femmes ici gardent la tête froide tout en gardant une certaine humanité.

  5. moaleben dit :

    Je rejoint sqeletor sur l effet de suprise, mais sincerement sa reste vraiment bas de gamme et d’une longueur.. Je me demande si la série marche toujours si bien, si oui il faut m expliquer pourquoi.. Et bon dieu sa n a pas du couter bien cher en decor (foret foret foret foret). Bref meme plus deçu de cette serie triple z

  6. Swaagy dit :

    Salut a tous, j’ai juste une petite question pour vos yeux avisé, a la fin de l’épisode , au moment du départ de tyress, on vois les trois croix dans le sol , les deux premier sont celle de lizzie et micah , mais la dernier ne serais t-elle pas celle de judith ??? parce que personne n’y a fais allusion et je la vois pas repartir a la fin avec Carol et tyresse… pouvais vous m’éclairer la dessus ?

  7. moaleben dit :

    La tombe etait deja là à leur arrivé. Et judith est probablement dans le.dos de tyreese

  8. Justguillaume dit :

    Spoiler
    A la fin, j’ai comme l’impression qu’ils partent du mauvais côté ?! Le zombie derrière eux

    1. NIcolas dit :

      Ça sent plutôt le faux raccord 😉

      1. Ebo dit :

        Ça sent surtout les gens qui n’ont pas bien suivi l’épisode. Le zombie était bien derrière eux au début… 🙂 Vous devriez vous abstenir de tiquer sur des détails quand vous-même n’en avez pas perçu la moitié.

      2. Wawan dit :

        Effectivement, c’est plutôt un faux raccord, mais selon moi ils partent dans la bonne direction, par contre près du zombie il manque la boite dans laquelle Lizzie avait apporté la souris pour le nourrir. Elles s’étaient enfuies en la laissant lors de l’attaque des zombies brulés!!

    2. tunpav dit :

      En faite non, quand tu regarde le plan qui commence a 6’57 on aperçoit des fourrés a gauche et a droite de la voie ferrée, derrière le groupe. Ces même fourrés que l’on voit sur le plan a 7’33.
      Le zombie arrive donc derrière eux.
      Comment est’il arrivé derrière eux, c est une autre histoire, le zombie aurait il croisé la voie et l’aurait suivit? l’arrêt du groupe est il suffisamment long pour qu’ils se fassent rattraper?..

  9. heisenbergg dit :

    Pas d’accord!!!Aucune surprise pour ma part…le coup des gamines peut etre surprenant pour ceux qui ne connaissent pas le comics,mais la je trouve ca un peu gratuit et pas trop bien amené…l’explication entre Tyrese et Carole,ouais????je vois pas en quoi cela fait avancer l’histoire,meme en sous intrigue…..Seul point positif,le choix radicale de Carole que j’ai pas vu venir….Putain 14 episodes!!!!!Un seul m’a fait vibrer,le 8…..Kirkman a dit qu’il fallait surtout rater l’episode la apparemment…..le salopard….

  10. bouiboui dit :

    [spoil] J’étais agréablement surpris par ce que les scénaristes ont fait de ce groupe. Certes les dialogues moralisateurs sont pompeux à souhait, comme d’habitude. Je ne m’attendais pas à ce que l’intrigue entre les deux sœurs/, ou entre les frangins dans le comic, soit repris presque telle quelle dans la série. C’est d’autant plus surprenant de voir que la Lizzie n’est pas tuée par Carl (un ado) mais par un personnage adulte.
    Aussi, Carol était la vraie responsable en prison. C’est balayé un peu facilement mais au moins au referme “le dossier”.
    Il y a des bons trucs, j’ai bien aimé le regard terrifié des deux adultes en revenant des bois. J’ai bien aimé quelques scènes avec les gamines. C’est beaucoup moins mauvais que ce qu’on a vu récemment.

    Episode poignant, Non. Émouvant, Non. Sympathique et agréable, oui. J’en attend infiniment plus pour la suite. Je pense que j’suis trop exigeant avec elle.

  11. Trixie dit :

    Un épisode meilleur que d’habitude, bien dosé: noir et intense. Surprise, choquée et compatissante, j’ai apprécié la performance de Carole et de Lizzie à sa juste valeur. Enfin plus de réponses quant aux dissections trouvées ça et là dans la prison, a la conception pour Lizzie de la vie et de la mort mais également un face à face avec Tyreese et la vérité. Étant tout d’abord fan du comics je me doutais bien de l’équivalence Ben & Billy mais j’ai trouvé tout cela plutôt habilement amené. A la fois tragique, les décisions de Carole sont toujours pour la bonne cause et focalisés sur la survie du groupe, ou plutôt de ce qu’il en reste. Prêts à se pauser et fonder famille, j’ai aimé le chaos succédant au semblant de tranquillité. Rencontrer des survivants pour développer leur personnages et enfin faire mourir ceux ci est une ligne droite incontournable des films de zombies mais ici la valeur ajoutée réside dans le fait qu’il s’agisse d’enfants. J’apprécie donc tout particulièrement quand une série tv ose les sacrifier (ça doit être la 5eme fois sauf que là aucune infectée), et même s’il s’agissait d’une de mes préférées par sa singularité finalement très inquiétante. Juge juré et bourreau…Son “abattage” en guise de punition m’a fait pensé à celui de Lennie dans Des souris et des hommes de Steinbeck. C’était très réussi.
    D’un autre coté je comprends les personnes ennuyés par un certain manque d’action mais une foule de zombies n’est pas forcément nécessaire afin de créer une tension dramatique et comme vous ne devez maintenant le savoir que trop bien, TWD ne délivre qu’au compte goute.

    C’est très visuel, mais aussi olfactif:
    _ça sent le Bacon: Z’avez pas remarqué tout ces zombies fumés qui sortent tout droit du BBQ de Daryl et Beth?
    _Judith is alive, she’s aliiiive! Tyreese la porte a la fin dans son dos, Lizzie était sur le point de s’en occuper mais ne la pas mentionnée.Carol est Justin Time.
    _Tyreese a du Barry White en lui ou c’est juste moi?

  12. tunpav dit :

    c’est intéressant que tu ne sois pas tombé dans la facilité avec l’interprétation du geste de Lizzie. Celle de la psychopathie. Car elle montre clairement des signe d’empathie envers les zombies et Carole.
    Par contre je ne suis pas d’accord quant a la qualification de son exécution. Tu appelles ça un geste de ‘sang froid”. La colère n’est pas le seul sentiment a exclure pour qualifier se geste de la sorte.

  13. bouiboui dit :

    “_Tyreese a du Barry White en lui ou c’est juste moi?”

    Carl saison 1 à du Jordy en lui ou bien …

      1. Dudule dit :

        roflmao?

        1. Willy dit :

          Rolling on the floor laughing my ass off.

          1. Dudule dit :

            JSTVPCC (ou alors in english : IMGTOFTS)

  14. Willy dit :

    Tyreese : “Hey si on allait se balader dans les bois en laissant deux gamines et un bébé toutes seules dans une baraque paumée en pleine forêt, avec des zombies et potentiellement des agresseurs un peu partout ?”
    Carol : “Oui, elles ne risquent rien, je leur ai appris à se battre ! Enfin, une des deux ose pas tirer et l’autre joue à colin-maillard avec les zombies, mais je suis sûr que Judith peut gérer en cas de problème.”
    Tyreese : “Et puis y a des barrières. Qu’est-ce qu’elles risquent au pire ?”
    Carol : “De s’entretuer ?”
    Les deux : “Ohohoh !”
    Tyreese : “Oh et puis on s’en fout, j’veux bouffer du cerf.”

    Au moins, les scénaristes ont sorti leurs couilles, les ont posé sur la table et ont dit “On bute deux gamines dans un show grand public.” C’est pompé direct du comics (comme toutes leurs bonnes idées), mais au moins, ca donne un épisode un peu marquant.
    Sympa, les maquillages des zombies grillés, au passage.

  15. Dudule dit :

    Zut…je commençais à trouver Micah intéressante voire même attachante (ces saligauds va! ).

    L’épisode n’était pas dégoulinant de gnangnan, je l’ai trouvé intéressant et je n’ai même pas vu le temps passer. Tout ce qui manque comme d’hab c’est de pouvoir suivre tous nos perso dans un épisode mais bon.

    Reste que j’ai assez apprécié la façon dont on découvre le petit massacre et la stupeur de Carol et Tyrese. Judith a encore échappé au pire, elle a vraiment la couche bordée de noui…heu pardon..

    Je m’attendais à ce que Carol adopte l’attitude “nions-la-réalité-cette-petite-n’est-pas-une-dangereuse-psychopathe-juste-un-oisillon-un-peu-secoué” mais ô joie: non, elle décide de prendre les choses en mains. Les scénaristes ont quand même voulu nous assurer lors de la dernière petite marche que Lizzie était un cas désespéré puisqu’elle ne montre toujours aucune empathie pour les êtres vivants sinon une fascination morbide pour les zombies, s’avère incapable de dissocier les vivants des morts, ne fait pas la différence entre le bien et le mal et montre moins d’intérêt pour la mort de sa sœur que pour l’estime que Carol a d’elle (= narcissisme exacerbé)….

    Et puis, après cet acte désespéré et le poids des morts des deux petites sur la conscience, rien de tel que de tout mettre à plat avec Tyrese quitte à se faire massacrer (comme si à ce moment là, tout lui était égal). Je m’attendais à ce qu’il lui pardonne (la mise en place des évènements amenant forcement notre gros nounours à comprendre le geste de Carol) mais pas à ce que ce soit dit aussi clairement.

  16. Elcolorado dit :

    Suis je fou ou partent ils sans le foutu bébé dans la derniere scene ?
    Ou alors il sétouffe a linterieur du truc que tyresse porte sur le dos !

    1. petitetete dit :

      après 10 kilomètres de marche le long des rails:

      “j’ai la vague impression q’on a oublié quelquechose…”

  17. tommy dit :

    Un des meilleurs épisodes de la série. Pas au niveau de l’action, mais au niveau de l’émotion et de la surprise créée chez le spectateur. Le contraste entre une première partie où on se trouve dans une jolie maison avec une ambiance familiale, et la fin, sombre et dramatique, est saisissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *