ZFMTV, un court-métrage français pour fêter la victoire sur les zombies

zfmtv

Vous êtes-vous déjà demandé, si les chaînes d’actualité survivaient à l’apocalypse zombie, ce à quoi ressemblerait leur émission annonçant la victoire de la race humaine sur le fléau zombie ? Probablement pas. Pourtant, c’est exactement à cette question que deux jeunes réalisateurs toulousains – Victor Boulot et Julien Beninca – ont décidé de répondre dans leur court-métrage ZFMTV.

Tourné en 2014 et disponible sur la toile depuis peu, ZFMTV nous invite sur le plateau d’une chaîne d’actualité alors que le régime dirigeant à présent le monde a annoncé avoir éradiqué les derniers zombies :

« Après des années de guerre contre les zombies, l’humanité a vaincu, grâce à la stratégie diabolique d’une terrible dictature. C’est le direct sur ZFMTV, pour célébrer la victoire et le triomphe du régime. Mais l’émission ne va pas se passer comme prévue… »

En tous cas, si le point de départ est des plus intéressants, il faut avouer que le résultat est en revanche loin d’être parfait. Cependant, en gardant en tête qu’il s’agit d’une réalisation amatrice avec probablement presque aucun budget, il faut reconnaître une certaine ambition à nos deux réalisateurs que ce soit au travers de l’utilisation de fonds verts ou à des plans parfois bien travaillés. Dommage cependant que le jeu de certains acteurs ne soit pas à la hauteur pour porter le scénario. Mais, leur objectif étant, selon leurs mots, de « faire quelque chose d’un peu différent du film de zombie « classique », ne pas forcément voir une bande d’affamés qui court après des survivants« , nous pouvons dire sans mal que cela est réussi. Bref, ZFMTV n’est pas le court-métrage de l’année, loin s’en faut, mais reste encore une sympathique preuve de l’intérêt des français pour le zombie.

Nous vous laissons donc vous faire votre propre opinion du court-métrage en espérant que la faute d’orthographe au prénom de notre maître – George A Romero – ne vous fera pas autant tiquer que nous.



Source : Victor Boulot et Julien Beninca

À propos de l'auteur

Fondateur et ex-rédacteur en chef de My Zombie Culture. Passionné de tondeuses à gazon mais surtout de Zombies depuis BrainDead et prêt à voir les plus sombres navets cinématographiques pour peu qu'il y ait du mort-vivant à découper. (Site web)

1 commentaire

  1. Klice dit :

    Baah, la faute ça va quoi, c’est pas la mort et tout à fait compréhensible.

    Par contre, les problèmes de jeu et de lipsync (du moins chez moi), me font beaucoup plus tiquer. Le problème étant qu’ils veulent jouer des personnages charismatiques mais qu’ils ne le sont pas, ça aurait été cool s’ils avaient fait des personnages « normaux ».
    C’est dommage, sur le papier ça donne envie et le potentiel est énorme.

    L’ombre du camera man en envoyé spécial est assez rigolote aussi, mais on va pas relever le moindre défaut 😀

    Gros problème scénaristique pour la fin, aussi. Mais c’est cool de voir des idées originales ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *