Tokyo Ghoul, un manga presque zombie dans nos librairies aujourd’hui

Tokyo Ghoul

Aujourd’hui, le premier tome de Tokyo Ghoul débarque en France chez Glénat Manga. Ce manga, à ranger dans la catégorie Shônen, a pris la suite de Gantz et est désormais le titre phare du célèbre magazine Young Jump au Japon.

Voici le synopsis officiel :

À Tokyo, sévissent des goules, monstres cannibales se dissimulant parmi les humains pour mieux s’en nourrir. Étudiant timide, Ken Kaneki est plus intéressé par la jolie fille qui partage ses goûts pour la lecture que par ces affaires sordides, jusqu’au jour où il se fait attaquer par l’une de ces fameuses créatures. Mortellement blessé, il survit grâce à la greffe des organes de son agresseur… Remis de son opération, il réalise peu à peu qu’il est devenu incapable de se nourrir comme avant et commence à ressentir un appétit suspect envers ses congénères. C’est le début d’une descente aux enfers pour Kaneki, devenu malgré lui un hybride mi-humain, mi-goule.

Bien que pas directement zombie, nous nous sommes intéressés à cette histoire à cause de l’utilisation du terme “Ghoul”. En effet, celui-ci avait été employé par Romero dans la première version du scénario de La nuit des morts-vivants. Cependant, dans Tokyo Ghoul, ne vous attendez pas à voir des zombies tels qu’on les connait depuis Romero : les goules sont certes affamées de chair humaine mais sont totalement conscientes du monde qui les entoure et se fondent parmi les humains.

Si cette histoire vous intrigue malgré tout, on vous invite à découvrir notre critique de Tokyo Ghoul, le premier manga de Sui Ishida.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *