Critique de La nuit des morts-vivants : Après l’Apocalypse T2

la nuit des morts vivants après l apocalypse tome 2

Après un premier numéro publié en octobre dernier, les éditions Panini Comics mettent de nouveau leur nez dans le catalogue des américains d’Avatar Press pour nous proposer, en français, le second et dernier numéro du comic La nuit des morts-vivants : Après l’Apocalypse. Le premier tome ne nous avait pas complétement convaincus mais nous avions l’espoir que le comic s’améliore dans cette deuxième partie de l’histoire. Verdict tout de suite.

Après avoir quitté un Los Angeles en proie au flammes et aux zombies, nos héros s’aventurent dans le désert qui entoure la ville. Ils y rencontrent Stan, un homme qui les conduit à une base militaire. Et si ses intentions n’étaient pas aussi bonnes qu’elles n’y paraissent ?

la nuit des morts vivants après l apocalypse tome 2

Une fois encore, La nuit des morts-vivants : Après l’Apocalypse nous plonge dans une histoire bourrée de gore et de scènes violentes, défilant à un rythme effroyable. Ceci est certes typique des publications d’Avatar Press mais le scénario de David Hine permet au comic de sortir du lot puisqu’il va au-delà de la simple exhibition de violence à la Crossed pour aborder différents thèmes classiques de la culture zombie. Les passages de dialogues sont ainsi assez nombreux et suffisamment percutants pour maintenir l’intérêt du lecteur autour des différentes intrigues (entre deux massacres de zombies) que ce soit celle des héros enfermés par les militaires, celle de Stan qui est chargé de mener les survivants à la base ou celle des militaires avec leurs terribles expériences.

la nuit des morts vivants après l apocalypse tome 2

Nous découvrons en effet très rapidement que les intentions des militaires ne sont pas aussi bienveillantes qu’elles n’y paraissent et, malgré la présence de personnages très caricaturaux, il n’est pas désagréable de suivre leurs manigances et de voir les réactions de nos héros. Emprisonnés par les soldats, ceux-ci tentent en effet de comprendre ce qui se passe et les dynamiques que nous voyons s’opérer entre eux relèvent haut la main le niveau des autres comics d’Avatar Press. Ce serait presque tout le temps crédible.

A la différence du précédent volume, les transitions entre les différents numéros américains (7 à 12) sont mieux gérées et l’impression de montagne russe du scénario s’estompe peu à peu laissant place à des ellipses souvent bien introduites et à un enchaînement travaillé des différentes sous-intrigues.

la nuit des morts vivants après l apocalypse tome 2

Côté dessin, peu de changements notables. Nous restons sur un style Avatar Press avec des couleurs flashies, des dessins souvent très lisses et surtout un focus particulier sur les zombies et, évidemment, les innombrables paires de seins du comic (à croire que toutes les femmes se baladaient nues avant d’être transformées en zombies).

En fin de compte, pour un comic issu d’Avatar Press, La nuit des morts-vivants : Après l’Apocalypse ne se contente pas de proposer du gore et des plans nichons, pour appâter le lecteur masculin, mais apporte une intrigue réussie et travaillée qui, malgré certains aspects classiques, saura intéresser les amateurs du genre. Une lecture que nous vous recommandons si l’horreur graphique ne vous effraie pas.

la nuit des morts vivants après l apocalypse tome 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.