The Last Survivors, une série littéraire zombie sur MZC dès le 19 septembre

The Last Survivors

Vous le savez bien : l’équipe de MZC cherche toujours à diversifier son contenu afin de vous offrir tout ce dont vous pouvez rêver en matière de culture zombie. C’est dans cette optique que nous vous présentons aujourd’hui Sébastien, dont nous commencerons à publier dès la semaine prochaine le récit zombie.

MZC se lance donc à ses côtés dans une nouvelle aventure, celle de partager avec vous, de manière hebdomadaire, les écrits d’un jeune auteur. Cela n’est certes pas une démarche unique mais nous avons jugé que MZC pourrait être un forum particulièrement adapté à ce partage entre passionnés. Nous espérons donc que vous serez nombreux à suivre The Last Survivors, la série de Sébastien, et que vous prendrez autant de plaisir à la lire que nous à travailler sur ce beau projet.

Un ou plusieurs chapitres de The Last Survivors seront ainsi publiés chaque vendredi du 19 septembre au 19 décembre avant une petite pause puis de revenir dès février. En attendant la publication des premiers chapitres, nous vous invitons donc à découvrir le synopsis de l’histoire et à en apprendre plus sur Sébastien. Et n’oubliez pas de liker la page Facebook dédiée à The Last Survivors !

« Voilà deux ans qu’un virus foudroyant est apparu, transformant les personnes infectées en zombies enragés. Sarah et Henry sont deux survivants. Chacun de leur côté, ils ont passé ces deux dernières années à se battre contre les morts-vivants et les groupes armés qui se sont formés aux quatre coins du pays.

Sarah a changé. Les nouvelles règles de survie l’ont contrainte à faire des choix douloureux. Henry est un soldat du nouveau monde en plein doute. Il hésite entre les ordres parfois discutables du chef de son groupe et ses espoirs d’une vie normale. Et quand il fait la rencontre de Sarah, il comprend que sa vie ne sera plus jamais la même. Car la jeune femme cache un secret. Un secret qui pourrait changer le cours de l’histoire… »

Le petit (pas si petit) mot de Sébastien :

Bonjour à tous, lecteurs et lectrices de MZC.

Quand on m’a demandé de me présenter à vous, je me suis dit : « Waouh ! Qu’est-ce que je vais bien pouvoir dire ? » Je voulais faire un truc du genre : «  Né d’une mère zombie et d’un père contaminé, l’auteur passa toute son enfance… « , c’est marrant mais ça ne me paraissait pas sincère vis-à-vis de vous. Alors je vais rester classique.

Je me présente. Je m’appelle Sébastien. Comme vous, je suis un dévoreur de chair humaine et passionné du genre zombie à mes heures perdues.

Ma première expérience avec un zombie ne fut pas La nuit des morts-vivants de notre maître George A. Romero. Non. C’était Flic ou Zombie avec ce bad ass de Treat Williams. Comme on dit… on n’oublie jamais sa première fois. Ce film m’a profondément marqué alors que je n’avais que 8 ans (surtout la scène où le héros sort de son sac mortuaire et se tourne vers la caméra, la moitié du visage brulé. Instant magique.) Puis la révélation s’est faite avec le remake de La nuit des morts-vivants de Tom Savini. Quand j’ai vu le film à l’âge de quatorze ans, j’ai su que ma vie d’écrivain en herbe ne serait jamais plus la même.

Je suis un passionné d’écriture depuis l’âge de 7 ou 8 ans. Depuis l’âge de 14 ans, je rêvais d’écrire une histoire de zombies (dans la veine de La nuit des morts-vivants). Mais j’étais jeune et sans expérience. Ma vie d’écrivain amateur est alors passée par plusieurs phases artistiques. J’ai eu ma période vampire et loup-garou, héroïc-fantasy, horreur pur à la Stephen King, j’ai même écrit un roman de super-héros. Mais entre chaque chapitre, j’en revenais toujours à mes premiers amours : le zombie. Alors je m’y suis mis sérieusement.

J’ai passé presque dix ans pour trouver une histoire qui me convenait (je suis un acharné, je sais !). Après plus d’une quinzaine d’essais, The Last Survivors est né. J’ai essayé de mettre tout ce qui me plaisait dans ce genre de production. Mais je voulais une chose essentielle pour TLS : l’écrire comme une série télé. Je ne voulais pas faire un roman classique avec ses chapitres et son découpage. Je voulais qu’on ait l’impression de regarder une série. Ainsi la saison 1 comporte 10 épisodes qui seront étalés toutes les semaines sur l’année. J’espère que le résultat sera réussi.

Mais cette série n’aurait jamais vu le jour sans mon bienfaiteur, Squeletor. Je tiens à le remercier tout particulièrement car sans lui, je ne serais pas là aujourd’hui. Merci à lui d’avoir passé toutes ces heures à lire et relire les épisodes, de les avoir corrigés et de m’avoir proposé les changements nécessaires. Merci également à toute l’équipe de MZC de m’avoir donné ma chance.

Bon. Je pourrais parler des heures mais il faut savoir s’arrêter. J’espère sincèrement que vous prendrez autant de plaisir à lire TLS que j’en ai eu à l’écrire. Retenez la date du 19 septembre. Les zombies seront de sortie ce jour-là !

Comme Sébastien, nous vous donnons donc rendez-vous vendredi prochain pour découvrir The Last Survivors !

À propos de l'auteur

Fondateur et ex-rédacteur en chef de My Zombie Culture. Passionné de tondeuses à gazon mais surtout de Zombies depuis BrainDead et prêt à voir les plus sombres navets cinématographiques pour peu qu'il y ait du mort-vivant à découper. (Site web)

5 commentaires

  1. umby-24 dit :

    Haaaaaaaa ça c est genial !!!! J ai hate !!! Pressé de lire tout ça. Le synopsis est allechant et l’auteur a l air sympa.
    Mais à chaque episode comme je suis un lecteur exigeant, difficile et cruel je n hesiterai pas à dire sincèrement ce que j en pense. Hoooouuu la grosse pression 😉
    A très vite Seb.

  2. Sébastien dit :

    Tu me mets la pression!!! J’espère que je satisferais tes attentes.

  3. Fredd dit :

    Idem que notre camarade Umby! 😉
    Impatient de te lire et de te donner mes impressions 😉

    1. Sébastien dit :

      N’hésite surtout pas!

      1. umby_24 dit :

        Meuhhhhh non on esttoiut mignon ici.. On prépare juste le goudron et les plumes au cas où…….;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.