The Walking Dead 508 : Coda, ce que nous en avons pensé

The Walking Dead Saison 5

Que vous soyez d’accord ou non, la pause hivernale de The Walking Dead vient de commencer et la série zombie d’amc ne sera pas de retour avant février 2015 pour la deuxième moitié de sa saison 5. Cet article est donc notre dernière critique de The Walking Dead pour 2014, mais nous serons bien évidemment là en 2015 pour suivre la suite des aventures de Rick et sa bande. Alors que dire de Coda, cet épisode final de mi-saison ?

[Attention la suite contient des spoilers si vous n’avez pas vu l’épisode]

the walking dead coda

La série The Walking Dead nous a habitués à des épisodes finaux souvent réussis, sachant presque toujours créer l’impatience des téléspectateurs même chez ceux ayant du mal avec les temps morts de milieu de saison. Pourtant, je dois dire que ce Coda ne m’a fait ni chaud ni froid et que sa toute fin m’a laissé complétement de marbre. Peut-être suis-je un enfoiré sans cœur, mais j’ai eu la salle impression que les scénaristes avaient brassé beaucoup d’air pour ne pas arriver à grand chose.

En fait, j’ai l’impression qu’un bon gros tiers de cette mi-saison n’aura servi qu’à une chose : faire crever Beth. Et dans un monde envahi de zombies, j’ai le sentiment tenace que les choses auraient pu aller plus vite… Alors certes, comme nos fidèles lecteurs le savent, Beth n’est pas un personnage que j’appréciais outre mesure (et pas juste parce qu’elle chantait) mais il me semble que la terminer d’une manière aussi débile, après nous avoir imposé de longs dialogues ennuyeux avec la baronne matraque (au grand cœur et trou dans la tête) est un gros gâchis. On avait bien compris qu’elle n’était pas aussi faible qu’elle n’y paraissait, par contre c’était bien une vraie blonde. Pourquoi s’en prendre maintenant à la baronne matraque sachant que cela va mettre en danger tous ses amis ? Seule réjouissance : la manière dont son colorel se teint de rouge dans l’une des scènes de mise à mort d’un personnage principal les plus directes de la série (c’est de famille après la décapitation de son pôpa). L’un des rares passages de la série m’ayant réellement fait rire mais je ne pense pas que c’était l’effet recherché…

the walking dead coda

De plus, il est dommage que la seule surprise de cet épisode – cette fameuse mort de Beth – n’en soit pas vraiment une. Au moment où Michonne annonce à Maggie que sa sœur va bien, j’ai immédiatement conclu que Beth allait en faire les frais (comme le titre le laissait également entendre, un coda pouvant signifier la fin d’une œuvre musicale).

Autrement, outre cette impression d’avoir poireauté pour pas grand chose, j’ai quand même apprécié la scène d’intro nous dévoilant un Rick vraiment changé depuis les premières saisons, le comeback de Bob (enfin d’une partie de Bob), ainsi que de voir qu’un Morgan, visiblement toujours aussi dérangé, était toujours sur les traces de nos héros.

the walking dead coda

Mais cela est bien trop peu d’autant que cet épisode nous proposait une nouvelle fois sont lot de conneries à commencer par Abraham qui après avoir prié durant tout un épisode n’a visiblement pas réussi à obtenir des anges qu’ils transforment son permis gagné dans un happy meal en un véritable permis… Sérieusement, pourquoi enfonce-t-il l’avant de l’église alors qu’il n’y a presque aucun zombie ? Ça ne bloquait pas vraiment la porte… Ensuite, qui pensaient-ils tromper lors des scènes de combat dans l’église lorsque Michonne est censée porter Judith dans son dos. Alors que ces scènes auraient pu être bien sympas je n’ai pu les apprécier me concentrant sur ce sac semblant complètement vide qui se balançait dans tous les sens… Enfin, il faudra m’expliquer pourquoi Noah les a accompagnés lors de l’échange, Rick étant censé être une personne prévoyante et intelligente, j’ai du mal à croire qu’il n’ait pas pensé qu’ils voudraient le récupérer… mais bon sans ça, Beth aurait encore poussé la chansonnette en retrouvant Maggie. Un mal pour un bien.

Enfin de compte, Coda fait dans le final de mi-saison pas très convaincant avec non seulement peu de surprises mais aussi peu de choses pour vraiment emporter le téléspectateur. La mort d’un personnage important marquera sûrement son monde mais cette disparition n’aura finalement que peu d’impact pour la suite. Seul point fort, si vous lisez le comic, nos héros étant ainsi réunis, nous savons vers quoi (qui ?) ils se dirigent. La seconde partie pourrait donc être très différente de la première alors rendez-vous en février !

the walking dead coda

11 commentaires

  1. Fred dit :

    J’sépèrait un épisode bien « tendu » avec scènes de négociations ardues, retournement de veste et compagnie et puis bah non… au lieu de ça des moments de parlote interminables et totalement inutiles (si ce n’est en effet que ça renforce la joie de voir les 2 pimbèches se prendre une bastos).
    Idem pour l’église, je me suis dit qu’ils allaient foutre le feu au bâtiment (ce qui aurait été logique) mais non, ils restent dehors à papoter comme des cons (Michonne devient de plus en plus « peace and love », même pas un bourre-pif au curé qui les a trahit et foutu dans la merde).
    Moi qui trouvait que la première moitié de la saison 4 était la plus nulle je me suis gourré en fait la 5 la dépasse en moments chiants (pourtant au début ça vendait du rêve entre le sanctuaire et le groupe de cannibales)… Bon cela dit vu comment était la seconde moitié de la saison 4, je me dit que ce qui nous attends en Février peut être sympa avec ce groupe à nouveau en pleine nature en proie aux zombies.
    En fait seule l’ultime scène de cet épisode 8 offre un réel espoir pour la suite… parce qu’est ce qu’on se fait chier pendant les 40 minutes qui précèdent. Je crois bien que c’est la seule fois que la coupure hivernale ne me met pas les nerfs à l’idée de devoir poireauter.

  2. icare dit :

    Rien que pour la scène de la poursuite du policier Bob par Rick cet épisode mérite amplement des éloges.
    Sinon entre le policier Bob, le pasteur et Tyreese ça se tire la bourre à qui sera le plus geignard de l’épisode. La palme est décernée à …. « Tyreese ! » pour l’ensemble de son oeuvre. A cet égard Morgan arrive à point nommé pour redorer le blaser des afro-américains.

    1. icare dit :

      le blason des afro-américains de la série et non le blaser bien sûr

    2. Fred dit :

      C’est vrai que la scène d’intro mérite un prix… rare de faire autant de « what the fuck » et d’incohérences en aussi peu de temps.
      Rick qui éventre un zombie sans raison, Bob qui court comme ma petite soeur quand elle était en maternelle (il est vraiment policier?) en ligne droite (il a une voiture au cul et fait tout pour rester dans sa « ligne de mire ») et qui fini par se faire percuter comme dans un film de comédie et de finir par terre, visiblement paraplégique tout en demandant à être conduit à l’hosto (il a pas du retenir grand chose de ce qui se passait quand il y était). et bien évidement Rick toujours qui met la sirène à fond, qui tire un coup de feu et personne à l’hôpital pour entendre le moindre bruit.
      Et tout ça sans la moindre explication préalable… le coup de bol quand même qu’ils avaient les « gentils » d’être à moins de 10 secondes de distance du lieux de l’évasion de Bob.

  3. Bouiboui dit :

    Les + :
    – On en a fini avec l’hôpital.
    – …avec Beth aussi
    – Michonne a dégainée son sabre.
    – … et c’est tout.

    Les – , accrochons-nous :
    – La fuite du scnhaps
    – Sexy Maggie se souvient qu’elle a une sœur un siècle plus tard. Après lui avoir tourné le dos.
    – Les dialogues artificiels. Mention spéciale au deux collègues flics dans le couloir.
    – Un prêtre s’en va … pour revenir. C’est super utile.
    – Le deal foireux, ça part dans tout les sens. Du sous-tarantino- django unchained.
    – La fin de Beth qui m’a laissé de marbre. Symboliquement ça mort soulage la saison d’un poids colossal tend toute l’intrigue tournant autours d’elle était creuse.
    – Le cliff de mi-saison pourri. Morgan qui tombe sur la carte. C’est pas une scène ça c’est du game design digne de Super Mario. Je pense que la seconde partie sera du remplissage sauf pour le dernier épisode.

  4. Benjamin dit :

    Vous savez quoi, la mort de Beth ma fait rire… un rire nerveux tellement c’était What the Fuck! Attaquer la chef devant tout le monde, et l’autre qui tire quasi au même moment façon duel de cowboy. J’aimais pas trop le personnage de Beth car elle était la que pour le pathos mais même en la détestant je me suis dit qu’elle méritait pas une mort aussi conne… la fin nous explique bien que les scénaristes se fixent un objectif narratif et comblent le reste avec ce qu’ils peuvent. Au moins on est content que tout le groupe soit réunis au lieu qu’ils se cherchent les uns les autres pendant encore 2 saison.

  5. Dreian dit :

    A l’image du comics… TWD ne peut perdurer que s’ils arrivent à sédentariser le groupe… De route en route…. ca en devient chiant et répétitif… IL faut du Jesus, Negan, de la « géopolitique » entre groupes de survivants… Morgan why not… mais de nous le coller en cliffhanger à chaque coup… j’espère au moins qu’il aura le droit à un épisode exclu!

    De toute facon on a bien compris que les Zombies etaient plus le danger majeur… donc à moins de nous coller des zombies intelligents… il faut passer à la construction d’une nouvelle société dans un nouveau monde…

  6. Dudule dit :

    Pour ne pas vous répéter, chers tous, on a atteint un sommet dans l’inutile et le ridicule, fêtons-ça! J’ai les coupes pour le champomy!!!

    Un petit toast pour la prestation intitulée « j’ai un caillou dans la chaussure », par le prêtre qui a piqué un sprint façon ich bin Pianiste, à ceci près que lui n’a pas les doigts de pieds à moitié bouffés par le froid dans des pompes en carton après en avoir bavé comme un malade dans les ruines et la neige.

    Une pensée émue pour l’invasion de l’église, comme vous le savez tous, évocation subtile et néanmoins intrinsèque des invasions barbares et de la défaite de la bataille d’Andrinople, insufflant ainsi à la Thrace une nouvelle vigueur…

    J’imagine que le camion pompier des hells bells roule à l’eau bénite pour ainsi venir s’échouer sur le parvis de l’église et sauver in extremis Averell, Jack, Joe et….euh? Longue vie au camion qui subit courageusement notre brochette de héros!

    Qui de la sœur débile de Tyreese sans une bosse ou de Carol ressuscitée pile à l’heure de l’échange par l’archange Beth, a le teint le plus frais? Comme quoi l’air frais d’un monde sans industrie automobile fait des miracles.

    La déception de Michonne à l’annonce du mensonge d’Eugène, vraiment au poil, digne du Père Fouras qui apprend que Passe-Partout a paumé le trousseau de clés. Eh ouais c’est ballot!

    La fin sur Morgan, une fois ça surprend, deux fois c’est lourd, trois fois c’est calotin.

  7. Trixie dit :

    S’écarter du comics d’origine en rajoutant un personnage central. Le nourrir en lui donnant d’excellentes répliques, des dialogues très profonds et des actions particulièrement significatives. Épaissir ce personnage en lui accordant la liberté de s’exprimer à travers des chansons et le rendre quasi indispensable à force de le voir plusieurs fois dans le plan groupe…Pour finalement le faire disparaitre sur un coup de feu accidentel venant d’une personne novice en armes a feu. C’est ingénieux. J’aime trop quand Daryl pleure.
    http://media.tumblr.com/6eddcdccd4dac5069282503aef00bae3/tumblr_inline_n2c75jSFMM1rrq84g.jpg

  8. umby-24 dit :

    Le seul gros bon point de l’épisode selon moi….c’est Rick !!! Couillu, velu… La scéne avec bob ? enfin une bonne scène bien raccord avec la mentalité du comics et pas une interminable papote comme on en a souvent.
    Sinon la mort de Beth ? qui ça ? j’ai même oublié de qui vous parliez…

  9. Hamster dit :

    hé bien moi j’ai pleuré comme une merde a la mort de Beth…
    je ne la trouvais pas inutile au contraire, elle rappelais que tous le monde n’est pas obligé de devenir un putain de survivaliste psychopathe pour survivre…
    C’était un perso encore inexploré, j’aurais voulu en apprendre d’avantage sur elle, je ne vois pas pourquoi ce sont toujours les perso avec un bon fond et qui ont la joie de vivre qui sont détestés et tués comme ca…
    elle était joyeuse, j’aimais bien les passages quand elle chantait, bref je suis deeeg…
    et puis merde c’est toujours mes perso préférés qui meurent dans les séries 😡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.