DayZ, l’équipe de Dean Hall continue sa cuisine

dayZ

Alors que Dean Hall et son équipe semblent avoir décidé de se montrer plus proche de leur communauté, de nouvelles infos sur le développement du jeu viennent d’être communiquées. Ainsi tandis que nous apprenions il y a deux semaine le doublement des effectifs de l’équipe de DayZ et leur focus sur le côté survie du jeu, nous découvrons les premières avancées du développement mais également les futures corrections de bugs.

La prochaine version stable du jeu (qui n’a pas encore de date déterminée) devrait ainsi voir la suppression des zombies et joueurs invisibles suite à la suppression du bug de désynchronisation des serveurs. Le jeu devrait donc retrouver un semblant de normalité alors que les joueurs pourront prochainement découvrir les premières fonctionnalités du système de cuisine sur lequel l’équipe travaille actuellement.
Les joueurs pourront ainsi cuir différents aliments en construisant différents types de feus, du feu de camp au mini-four en pierres.

DayZ DayZ

D’autre part, la carte connaîtra également de nouveaux changements avec l’ajout de nouvelles zones aux alentours de Chernarus. Les joueurs auront ainsi la possibilité de traquer zombies et aux survivants dans un nouveau décor tout en recourant aux futures nouvelles armes du jeu comme le AKM DayZou encore l’arc et l’arbalète sur lesquels les développeurs annoncent avoir fait des progrès considérables.

Mais l’autre bonne nouvelle est le recrutement d’une toute nouvelle équipe, installée à Bratislava, qui est dédiée à 100% aux problèmes de collisions mais surtout au développement de l’intelligence artificielle des zombies et des animaux. Le succès du jeu sur Steam lui aura au moins permis de recruter de nouvelles troupes qui, nous l’espérons, seront à la hauteur de ses ambitions.

DayZ DayZ

Source : DayZ Dev Blog

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

À propos de l'auteur

Rédacteur en chef de My Zombie Culture. Passionné de tondeuses à gazon mais surtout de Zombies depuis BrainDead et prêt à voir les plus sombres navets cinématographiques pour peu qu'il y ait du mort-vivant à découper. (Site web)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *