Vous l’avez voulu ! Le choix des lecteurs N°8 : BrainDead

braindead

Après avoir été proposé plusieurs semaines consécutives, c’est la suggestion d’Howard Lee Stillman sur Facebook qui a terminé de nous convaincre de critiquer BrainDead (Dead Alive) rien que pour vous. Et pour ce huitième numéro de Vous l’avez voulu ! Le choix des lecteurs, où vous décidez d’une semaine à l’autre le film que nous critiquons le jeudi, c’est à moi de m’y coller une fois de plus. Mais n’ayez crainte, je vous promets une critique impartiale privée de tout biais d’opinion. Après tout BrainDead n’est que mon film de zombies préféré. Rien d’autre.

Troisième long-métrage d’un réalisateur presque inconnu à l’époque en dehors de sa Nouvelle-Zélande natale, et qui compte aujourd’hui des œuvres mineures comme la trilogie de Le seigneur des anneaux ou encore King Kong (2005) dans sa filmographie, BrainDead est quoi que l’on en dise l’un des films qui a réellement amené Peter Jackson là où il est aujourd’hui.

braindead lionel et paquita

C’est donc 5 ans après Bad Taste, pour lequel Jackson et ses amis avaient fait preuve d’une débrouillardise hors du commun et réalisé un film aussi bon marché que dément, en 1992 exactement, que le réalisateur se lance dans l’aventure BrainDead. Et si Le retour des morts-vivants en 1985 avait déjà inventé la comédie zombie, BrainDead est l’illustration même de ce que mélanger humour, gore et zombies peut avoir de meilleur.

En effet, le film est, à l’image de son introduction où nous suivons un zoologiste parti capturer le terrible rat-singe de Sumatra, un délire comique et gore qui monte crescendo jusqu’à une apothéose grandiose.
Nous y suivons Lionel, un vieux fils à maman maladroit, qui vit sous le joug d’une mère omniprésente et jalouse. Toutefois le jour où Paquita commence à s’intéresser à Lionel, la mère de ce-dernier décide de les espionner lors de leur rendez-vous au zoo. Mordue par le rat-singe de Sumatra qui y était enfermé, elle en profite pour éloigner son fils de sa bien-aimée. Elle ne tarde cependant pas à se transformer en zombie et à contaminer d’autres habitants de la ville. Les morts commençant à s’entasser, Lionel fait tout pour les dissimuler aux yeux du monde entier, les maintenant endormis dans sa cave à grands coups de tranquillisants. Mais combien de temps pourra-t-il tenir ?

braindead rat singe sumatra

C’est donc autour d’une telle histoire que BrainDead parvient à réunir un nombre incroyable de scènes hilarantes, voire répugnantes, mais toujours soutenues par des effets visuels à l’ancienne incroyables et astucieux (ici pas de merde numérique). Ainsi, alors que nous suivons Lionel (Timothy Balme), avec ses airs de Pee-wee dans Pee-wee’s big adventure, les choses ne cessent d’empirer pour lui. Quand il croit avoir réussi à faire enterrer sa mère devenue zombie en lui injectant du tranquillisant, celle-ci ne tarde pas à revenir et à infecter d’autres personnes, et quand la famille de zombies qu’il dissimule dans sa cave accouche d’un immonde bébé au rire sarcastique (oui oui, le bébé de mon avatar !) les choses peuvent difficilement être pires. Et pourtant, au gré de dialogues vraiment tordants et de rencontres avec des personnages inoubliables comme le prêtre qui bote des culs pour le bon Dieu (comme il le dit si bien), nous nous dirigeons fermement vers un final d’anthologie tel que Lionel ne l’aurait jamais imaginé.

braindead bébé

Je ne sais pas combien de litres de faux sang ont été utilisés pour tourner les dernières séquences du film, lorsque tout un tas de personnes s’invitent à une fête chez Lionel et que les zombies quittent la cave, mais j’ai souvent entendu dire que BrainDead détenait ici un record. La fin est ainsi un festival jouissif de gore, de tripes et de créativité : les zombies sont tués de manières improbables, leurs membres déchiquetés continuent à attaquer… bref, tout est là pour nous divertir. En matière de gore Massacre à la tronçonneuse passe même pour un banal épisode des Télétubbies à côté du massacre à la tondeuse de Lionel. Mais le tout est tellement grotesque que c’est un véritable plaisir.

Pour qui aime gore, humour et zombies, BrainDead est donc un pur chef d’oeuvre, le genre de film que l’on peut voir et revoir sans jamais cesser d’y prendre plaisir. Rien ne me ferait plus plaisir que de vous avoir fait découvrir ce film ou tout simplement de vous avoir donné envie de le voir à nouveau.

braindead tondeuse

Et pour la semaine prochaine, vous proposez quoi ? Dîtes-le nous en commentaires.

Vous avez vu BrainDead ? Alors n’oubliez pas de l’ajouter à votre collection zombie et de le noter !

13 commentaires

  1. Arvern dit :

    Je l’ai vu au cinéma avec tes potes. c’était assez gore et marrant.
    il n’y avait pas grand monde dans la salle. A l’époque Peter Jackson n’était pas encore le réalisateur du SDA et King Kong ^^
    Je l’ai revu récemment. Je n’ai pas regardé jusqu’au bout.
    Je trouve que ça a plutôt mal vieilli.

    Pour la suite, je propose : la horde.
    Un film de zombies frenchy que j’ai trouvé pas si mal sauf l’histoire voyous/flics heureusement il y a l’ancien d’Indochine. « Le vieux qui pue la pisse » pour relever un peu le niveau….. ou pas. Et un petit rôle d’Alain Figlarz que j’ai croisé 2 fois dans une salle d’arts martiaux près du canal de l’Ourcq à Paris.

  2. Arthinsx dit :

    Je compte bien me le mater en VO car je crois bien que je ne l’ai vu qu’en VF.
    Par contre, pour la Horde, je pense qu’il faut plutôt dire que c’est une daube infâme.
    Alors que pour rester dans le néo zélandais, on a Black Sheep !

  3. Lucky76 dit :

    Merci de l’avoir de l’avoir(enfin ^^ ) critiqué c’est un classique!
    Tu l’as tres bien resumé Squeletor.

  4. cherycok dit :

    Je propose Juan de los muertos, a.k.a Juan of the Dead, un excellent film cubain avec des zombies dans la lignée de Shaun of the Dead.

    La critique ici : http://facecachee.hkmania.com/?p=147

  5. cherycok dit :

    Sinon, y’a les excelellents courts métrages PERISHED et FIST OF JESUS et le monumental CARGO

    Sinon, en film, y’a le norvegien DEAD SNOW, très très fun, le film indé à 6000$ THE BATTERY, vraiment très bon et qui aborde un autre côté de la survie en territoire zombie (le coté survie justement). DEADHEADS est plutôt rigolo, ce sont les héros qui sont zombis

    Il y a tant de bons films de zombies, mais faut trier car il y a 3 fois plus de bouses lol

      1. icare dit :

        A propos de The Battery il sortira bientôt au cinéma ou en DVD ? Il y a aussi Wyrmwood qui a l’air prometteur et qui apparemment est encore en phase post-production
        Pour en revenir au film bien sûr Braindead est (presque) un incontournable dans la filmographie zombiesque mais demeure un peu trop potache à mon goût. Je l’ai revu il y a quelques années et il ne m’avait pas laissé une grosse impression.

        1. Squeletor dit :

          Pour The Battery, je sais qu’ils auront bientôt une sortie aux US mais ils refusent de communiquer des dates pour l’international pour le moment. Mais bon y’a la VOD pour le voir en VO !
          Pour Wyrmwood ils viennent juste de finir le montage du film, ils devraient commencer leur tour des festivals avant que le film ne soit disponible en Australie et NZ dans un premier temps.

          1. Cherycok dit :

            Des sous titres français trainent sur le net pour The Battery pour ceux qui sont allergiques à l’anglais. Bon, c’est sur, ca s’obtient par des moyens pas très légaux légaux mais bon, ils ont le mérite d’exister car je n’ai aucune idée si le film sortira un jour en France

  6. niam dit :

    J’ai jamais capté pourquoi c’etait considéré comme un film de zombies. Mais je suis un integriste donc bon…

  7. Cherycok dit :

    C’est vrai, my mistake.

    tu parles que tu ne comprends pas pourquoi c’est considéré comme un film de zombie, tu parles duquel ? Braindead ?

  8. Cherycok dit :

    Je suis un peu d’accord avec toi à vrai dire. Quand je pense à film de zombie, ce n’est pas Braindead qui me vient à l’esprit, pourtant c’est un de mes films cultes. Mais c’est plutôt des films tels que les Zombies de Romero ou de Fulci, le Retour des Morts vivants, ou plus proche de nous L’Armée des Morts, Shaun of the Dead, Bienvenue à Zombieland (même si ces 2 derniers sont plus à classer dans les comédies) pour les plus connus. Mais j’en vois tellement de films de zombis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.