iZombie 208 & 209, ce que nous en avons pensé

izombie saison 2

Alors que nous apprenions il y a peu que la saison 2 d’iZombie comporterait finalement 19 épisodes, c’est le neuvième épisode de la série de morts-vivants de The CW qui était diffusé hier soir aux États-Unis. Nous voilà donc arrivé au milieu de cette seconde saison qui devrait reprendre en janvier prochain. Faisons le point sur les deux derniers épisodes : The Hurt Stalker et Cape Town.

izombie ravi

Comme bien souvent avec iZombie, nous avons eu le droit à deux types d’épisodes. Le premier, le huitième de la saison, fait ainsi partie de ces épisodes où l’enquête hebdomadaire prend le pas sur l’histoire centrale de la série. Si habituellement j’apprécie moins ces épisodes, je dois reconnaître que le choix de faire de Babineaux un des suspects principaux et l’enquête en elle-même, m’ont cette semaine plutôt convaincu. L’enquête ne souffre d’aucunes longueurs et voir Ravi et Liv tenter de la résoudre sans leur partenaire avait un côté particulièrement savoureux. Cependant, je regrette forcément que cet épisode n’ait guère fait avancer l’histoire en ne nous laissant que brièvement voir les avancées du développement du Super Max au gré de scènes pas très inspirées entre le PDG de Max Rager et Rida qui s’avère de plus en plus désolante dans son rôle de garce de service.

izombie mr boss

Le second, le neuvième de la saison, fait en revanche partie de ceux qui placent l’enquête au cœur de l’intrigue. C’est donc avec plaisir que nous avons retrouvé le mystérieux Mr. Boss alors que Liv, après avoir dévoré la cervelle d’un apprenti justicier, décide d’essayer de faire capoter son trafic d’arme. Malheureusement, cette partie de l’intrigue est vraiment laissée de côté pour un épisode s’intéressant beaucoup (trop) à Major. Autant j’avais aimé le voir montrer un côté sombre en acceptant d’éliminer les zombies autant ses remords sont assez difficiles à avaler tant tout ce qui en découle est ennuyeux. Ses discussions avec la zombie hooker m’ont agacé au plus au point par leur facilité… Et ce ne sont pas ses histoires de couple avec Liv qui arrangent les choses surtout si, comme moi, nous attendons avant tout de voir Blaine revenir sur le devant de la scène, ce qu’il ne fait que brièvement dans l’épisode.

En fin de compte, avec ces deux épisodes pourtant très différents, iZombie commence à susciter un certain agacement chez le téléspectateur qui, même s’il ne s’ennuie que rarement, aimerait que la série fasse des choix plus décisifs et propose enfin une véritable avancée dans une histoire maintenant bien trop établie.

izombie liv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *