7 Days to Die, une interview du game designer en chef nous en apprend plus sur le jeu

7 Days to Die

Il y a quelques jours, le studio indépendant The Fun Pimps dévoilait la bande-annonce de la pre-alpha de leur jeu intitulé 7 Days to Die. Aujourd’hui, nous avons plus d’informations concernant ce projet grâce à une interview du game designer en chef accordée au site PCG Media.

Nous apprenons ainsi qu’un soin tout particulier a été apporté au système de craft, les possibilités sont nombreuses et les ressources peuvent être associées de toutes les manières :

“Un des principaux buts était de ne pas avoir d’objets inutiles dans le jeu […] par exemple, cette plante du désert, le yucca, peut donner des fruits ou être utilisée pour tresser des cordes et confectionner des paniers.”

Le système de construction promet aussi d’être très riche mais surtout fidèle à la réalité :

“7 Days to Die maximise cette liberté, vous pouvez construire votre propre fort, détruire n’importe quoi, piller, fabriquer des armes, des pièges et d’autres objets utiles dans un monde envahi par les zombies.
Un bloc flottant n’est pas possible. Tout est soumis à la gravité. Si vous construisez quelque chose trop loin d’un support, une grande partie va casser et s’écrouler. Si vous êtes en dessous, cela signifie que vous pouvez subir des dégâts ou mourir écrasé par le poids de la structure. Chaque matériau a sa propre intégrité structurelle, ce qui signifie qu’une poutre en fer peut être plus longue qu’une en pierre ou en bois avant de casser. Si un bloc inapproprié est soumis à trop de poids, provenant d’un zombie ou d’un humain, le bloc peut s’effondrer sous ses pieds.”

Le game designer est revenu également sur plusieurs aspects de la survie et sur le principe des zombies lents le jour et terriblement agressifs la nuit.

“Avant tout, vous avez besoin de nourriture et d’eau. Puis, vous aurez besoin d’un refuge car la nuit, les zombies peuvent courir aussi vite que vous et si nous n’avez pas d’armes sérieuses, il est très peu probable que vous puissiez survivre, il y en a juste trop sur vos talons. C’est aussi un jeu de réflexion dans lequel monter un fort pendant la journée, piéger les lieux, ériger ou renforcer des murs ou toute autre chose que vous pouvez imaginer pour les empêcher d’entrer est judicieux. Chasser est juste comme dans la vraie vie, vous voyez un animal sauvage, vous pouvez essayer de le tuer avec n’importe quelle arme de votre arsenal puis vous pouvez ramasser la viande et choisir de la manger crue, de la cuire ou d’en faire un ragoût avec d’autres aliments et ainsi gagner des avantages que la viande crue ne vous apporterait pas.”

Tout cela est très alléchant, avec les nombreuses possibilités offertes et les différents styles de jeu proposés : ils parlent même d’un mode multijoueurs sous le nom de Zombie nomad mode. Le jeu est prévu pour octobre prochain mais l’équipe de développement promet des versions alpha/bêta disponibles au public bien avant, afin de recueillir l’avis de la communauté. A ce titre, vous pouvez suivre le projet sur leur page Facebook et leur site officiel. On vous invite enfin à visiter le site de la communauté française de 7 Days to Die de notre partenaire.

7 Days to Die

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

À propos de l'auteur

Geek un peu coincé dans les années 90, le Nitz a le pelage doux et aime hiberner devant des nanars. D'un caractère sympathique avec ses congénères, il est pourtant d'un naturel très râleur vis à vis des défauts scénaristiques et techniques dû à son passé dans le milieu de la vidéo et du spectacle. (Site web)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *