Interview en tête-à-tête avec Max Brooks

Max Brooks

Certains lecteurs de MZC me connaissent peut-être, j’étais responsable du site TuezLesTous avant de déposer les gants en février dernier (ce qui a mené à la création de MZC par Squeletor le même mois). Malgré tout, le responsable comm’ du Livre de Poche a eu la gentillesse de penser à moi lors de la venue de Max Brooks à Paris. J’ai donc eu la chance de me rendre à la conférence du 4 novembre dernier avec Olvidame et surtout d’avoir un quart d’heure en tête-à-tête avec l’auteur pour lui poser quelques questions.

MZC : Lors du dernier Comic Con de San Diego en juillet dernier, vous avez dit que vous avez trouvé le film World War Z mauvais… [Max Brooks me coupe]

Max Brooks : Non, le film n’est pas mauvais, il est différent de mon livre. C’est un bon film pour un gros blockbuster américain d’été, mais il n’a rien à voir avec mon livre. Et parce qu’il est différent, très différent de mon livre, il a été plus facile pour moi de le regarder car je ne les ai pas vus détruire mes personnages et mon histoire.

Max BrooksMZC : Pensez-vous que le livre pouvait vraiment être adapté au cinéma ? La plupart des lecteurs du livre émettaient (et émettent encore aujourd’hui) de grands doutes sur cette possibilité, ou alors peut-être en série.

Max Brooks : Je ne sais pas. Peut-être peut-on en faire une série télé. Un film, je ne sais pas, mais par contre je sais qu’on ne peut pas en faire un gros blockbuster de 2 millions de dollars avec Brad Pitt en tête d’affiche. Ce n’est pas possible avec mon livre. Il aurait fallu le faire d’une autre façon.

MZC : D’ailleurs, serait-il possible de voir apparaitre une série WWZ dans l’avenir ?

Max Brooks : Tout est possible, et ce serait très intéressant. Mais je ne sais pas si une chaine américaine serait prête à faire ça. Dans tous les cas, cela me dépasse, mon travail se limite à être un auteur. Qui plus est, aujourd’hui tout ça est entre les mains de Paramount. Peut-être qu’ils en parlent déjà mais je ne suis pas impliqué donc je n’en ai aucune idée. A titre d’exemple, pour te montrer comme je suis détaché de tout ça, je n’ai pas lu tous les scripts de l’adaptation ciné. Je n’ai lu que les premiers.

MZC : A ce titre, les scripts de J. Michael Straczynski, le premier en charge du script étaient plus fidèles au livre, on y retrouve d’ailleurs une sorte de bataille de Yonkers.

Max Brooks : Oui, on y retrouve effectivement ces éléments, mais ça c’était avant que Brad Pitt prenne en main le film. Il faut rappeler que l’écriture du script a été très longue. Au début, le script était totalement différent, et Brad Pitt n’était à l’époque que producteur, mais une fois que vous mettez Brad Pitt en tête d’affiche du film pour en faire un blockbuster, cela change totalement les règles et implique de gros investissements financiers.

MZC : Lors de l’acquisition des droits, Leonardo DiCaprio était intéressé également, à travers sa boite de production. Qu’est ce qui vous a décidé entre lui et Brad Pitt ?

Max Brooks : Je n’ai pas choisi Brad Pitt par rapport à DiCaprio, je les apprécie autant tous les deux. J’ai choisi un studio et plus particulièrement Paramount par rapport à Warner Bros qui était en pleine réorganisation à l’époque. Donc Paramount me semblait plus à même de sortir le film que Warner Bros.

Max BrooksMZC : On sait que vous faites partie de ceux qui estiment qu’un zombie ne peut pas parler ou avoir des sentiments, et je partage cette vision, mais quelle serait votre réaction si cela arrivait dans les suites futures de World War Z au cinéma ?

Max Brooks : C’est leur problème, ils les ont déjà fait courir alors que mes zombies ne courent pas. Comme j’ai dit, le film n’a rien à voir avec mon livre. Ce ne sont déjà plus mes zombies, donc peu importe ce qu’ils font par la suite. Cela aurait été plus difficile si le film était fidèle au livre, mais ce n’est pas le cas. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai demandé à ce que Brad Pitt ne soit pas sur la couverture des rééditions du livre. J’apprécie Brad Pitt, mais son personnage, Gerry Lane, n’est pas dans mon livre donc il n’a rien à faire sur la couverture du livre.
D’ailleurs, malgré ce qu’on peut penser du film, il a quand même un intérêt puisqu’il permet de promouvoir le livre. Comme m’a dit Stephen King, le film va faire connaitre le livre et de nouvelles personnes vont le lire. Voila ce qui est important.

MZC : En 2011 au Comic Con vous avez fait part de votre agacement face à l’attitude d’AMC quand ils ont annoncé l’adaptation de The Walking Dead. Qu’en pensez-vous aujourd’hui ?

Max Brooks : Je suis toujours en colère voir même plus encore qu’à l’époque. J’ai beaucoup aimé la première saison, elle était très bien, mais ensuite AMC a viré Frank Darabont. Ils l’ont poussé vers la sortie, ce n’était pas sa décision. Frank est un ami et je pense que la série n’aurait pas pu exister sans lui. Il a mis dans la série toute son équipe, ses acteurs, ses accessoiristes, ses auteurs, mais AMC n’a pas cru en lui et en récompense au succès de la série, ils l’ont viré. [Fin de l’interview]

Je lui ai demandé ensuite s’il connaissait un peu la culture zombie française, mais de manière consensuelle il ma dit que les fans français étaient supers mais qu’il ne connaissait pas spécifiquement ce qu’il se passe en France.

Voila ce qu’il en est de ces quelques minutes passées avec l’auteur. On le sent rodé à l’exercice de la promotion et du consensuel. Difficile de le coincer sur son numéro d’équilibriste autour de l’adaptation de son livre, mais on ne pouvait pas en attendre moins du fils de Mel Brooks, habitué à l’univers d’Hollywood. Pour le reste de la conférence je vous renvoie vers l’article d’Olvidame qui a eu l’intelligence de résumer les points importants tout en vous épargnant les questions idiotes de certains confrères zombies présents, à base de “Quel est votre personnage préféré du livre ?” ou “Quelle question voulez-vous que l’on vous pose ?“. On me chuchote à l’oreille que je dois poser mon aimant à troll, donc je retourne dans l’obscurité.

A+ les gens.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

  1. nico dit :

    Te voilà ici toi !

    L’interview est sympa, Max Brooks quand même ! mais effectivement, on sent à travers ses réponses qu’il ne doit pas être facile à interviewer surtout sur des terrains sur lesquels on a déjà du le questionner 100 fois.

    Une série autour de WWZ serait quand même vachement plus intéressante.

  2. Bab dit :

    L’interview est sympathique, bien que l’on sente un peu blasé sur le terrain de l’adaptation ciné.

    Peut-on espérer un retour du fondateur de Tuez-les-tous dans l’actualité zombie ? 😀

  3. Niam dit :

    @Bab : il n’est pas prévu que je revienne non. Je continue à suivre l’actu via MZC mais je m’arrête là. Mais si des sujets le justifient, comme pour cette interview de Max Brooks, je pourrais repasser à l’occasion 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *