Goal of the Dead, carton rouge pour les zombies dans une première bande-annonce déjantée

goal of the dead

Avec sa première bande-annonce, révélée aujourd’hui, Goal of the Dead se prépare à susciter la même ferveur dans les gradins des cinémas où il sera diffusé que dans les stades lors de la ligue 1. Nous savions déjà que ce projet, divisé en deux films d’1h10 environ (deux mi-temps), serait complètement fou et les premières images semblent le confirmer.

Goal of the DeadLes parisiens auront d’ailleurs la chance de découvrir le film dès le 27 février (plus d’infos sur les séances dans notre précédent article) en présence notamment des deux réalisateurs Benjamin Rocher (La Horde) et Thierry Poiraud (Atomik Circus) mais également d’Ahmed Sylla. Pour les autres il faudra attendre la tournée provinciale du film ou la sortie en DVD/Blu-ray cet été.

Synopsis de la Première Mi-temps :

“Pour l’Olympique de Paris, aller disputer ce match amical à Capelongue aurait dû être une simple corvée de fin de saison. Personne n’aurait pu anticiper qu’une infection très semblable à la rage allait se propager, et transformer les habitants du petit village en créatures ultra-violentes et hautement contagieuses.
Pour Samuel – l’ancienne gloire près de la retraite, Idriss-le prodige arrogant, Coubert – l’entraîneur dépressif, ou Solène – la journaliste ambitieuse, c’est l’heure de l’affrontement le plus important de leur vie.”

Synopsis de la Seconde Mi-temps :

“Alors que les supporters enragés rodent dans le village dévasté de Capelongue, pour Sam, un tout autre cauchemar commence. Barricadé au commissariat avec d’autres survivants, il doit affronter la jeune Cléo, son bourru de père, et Solène qui ne l’a pas oublié.
Pendant ce temps, Idriss et Marco, planqués au stade, cherchent à s’échapper, et règlent eux aussi quelques comptes avec leur passé.”

Je vous le dis, le cinéma zombie français n’est peut-être pas encore mort :

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

  1. Et bien voilà un film dont j’espère on pourra être fiers !

    Vivement sa sortie en DVD, pas sûr que beaucoup de monde ai l’occasion de le voir en stade !

  2. NIAM dit :

    Qu’est ce que ça a l’air naze. Déjà le sujet me laisse dubitatif. Le coté franchouille-beauf, même s’il se veut parodique, ancre le film dans une dimension très hexagonale. Ensuite on retrouve les mêmes travers qu’avec la Horde, un mélange de comédie et de gore/horreur. Ça va encore donner un film le cul entre deux chaises. Ils se payent même le luxe du kitsch en collant un inception sound dans la BA. Je prédis un navet de plus dans la petite liste des films de zombies français. A croire qu’on est pas fait pour ça en fait.

  3. Baron Mardi dit :

    On verra bien s’il y a ” double tap ” ou pas pour le ciné zombie frenchie 😉 …
    En tout cas, moi le côté franchouillard ne me dérange pas. A priori , c’est une comédie avant tout. Après si y’a des zombies dedans, c’est un plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *