George A. Romero et les zombies, un nouvel essai sur la figure du zombie

george a romero et les zombies

Alors qu’il y a maintenant près d’un mois nous découvrions un nouvel ouvrage s’intéressant de près à la figure du zombie avec la sortie d’Angles Morts : Différents regards sur le zombie, le mois de novembre nous propose à son tour un essai sur notre camarade d’outre-tombe avec la sortie de George A. Romero et les zombies.

Son auteur, Joachim Daniel Dupuis, un professeur de cinéma en classe préparatoire à Lille, signe ainsi son second ouvrage après la parution en 2012 de Gilles Deleuze, Félix Guattari et Gilles Châtelet. Avec George A. Romero et les zombies, celui-ci nous invite à découvrir une « autopsie d’un mort-vivant » comme le souligne le sous-titre de ce court ouvrage de 128 pages que l’auteur promet de « présente[r] le zombie autrement que ce qu’on peut lire chez les auteurs canadiens en vogue ».

george a romero et les zombies« Et si le « zombie » d’aujourd’hui avait plus à exprimer qu’une peur existentielle ? S’il n’était pas seulement un être avide de chair, poussé par un instinct de conservation ? S’il était autre chose qu’une figure de la lutte des classes ? Les morts-vivants de Romero ont été récupérés par l’industrie du cinéma hollywoodien, qui leur a enlevé leur capacité radicale de contestation politique. Plus largement, c’est une philosophie de la mort-vivantitude qui s’ouvrira au lecteur. »

Reste à voir donc ce que cette philosophie de la mort-vivantitude (sérieusement ?) pourra nous apprendre de nouveau sur cette figure qui nous passionne tant après des ouvrages comme Petite Philosophie du Zombie, Invasion Zombie, Sociologie des morts-vivants, Culture Zombies, Zombies et Une histoire illustrée des morts-vivants. Notre critique très prochainement après celle d’Angles Morts : Différents regards sur le zombie.

Source : L’Harmattan (merci à Joachim Dupuis pour le head-up)

1 commentaire

  1. Sébastien dit :

    « Mort-vivantitude »!!! J’adore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.