iZombie 211 & 212 : ce que nous en avons pensé

izombie saison 2

À sa reprise en janvier dernier, la saison 2 d’iZombie avait eu un peu de mal à nous convaincre avec son dixième épisode, un brin décevant. De retour depuis la semaine dernière, c’est hier qu’était diffusé le douzième épisode de la saison 2 de la série de morts-vivants de The CW. Revenons donc sur Fifty Shades of Grey Matter et Physician, Heal Thy Selfie, respectivement les épisodes 11 et 12 de la saison.

izombie211

Comme à son habitude, iZombie s’est donc attaquée à deux nouveaux thèmes à travers ses enquêtes hebdomadaires (et donc les cerveaux dévorés par Liv) : le monde des auteurs et les réseaux sociaux. Pour être honnête, même si iZombie ne fait pas partie des séries dont j’attends la suite avec impatience, j’apprécie toujours d’en découvrir de nouveaux épisodes et les derniers n’ont pas fait exception.

L’enquête de l’épisode 11 m’a ainsi particulièrement plu, alors que Liv et Babineaux essaient de résoudre le meurtre d’une écrivaine spécialisée dans la romance érotique. Certes la résolution ne surprendra personne mais les différentes étapes sont bien amenées et surtout, imbriquées dans le développement de l’intrigue principale de la série. L’épisode 11 marque d’ailleurs une nouvelle étape dans l’intrigue autour de Blaine puisque Babineaux le sait responsable d’une partie des événements morbides s’étant déroulés à Seattle (dont l’affaire du Meat Cute). Je me demande bien quand il finira par faire le rapprochement avec Liv. Tous les éléments mis en place, après les lenteurs des épisodes précédents, augurent donc du bon pour la fin de cette saison 2.

izombie211blaine

L’épisode 12 a quant à lui une enquête directement liée à l’intrigue principale, ce qui permet à l’histoire d’avancer et de faire évoluer la situation de tous les personnages et notamment celle de Major. Je dois d’ailleurs dire que l’introduction de l’épisode, alors que Liv découvre que les victimes n’ont plus de têtes, m’a bien amusé. L’utilisation des réseaux sociaux est également bien réussie avec pas mal de moments très amusants comme la découverte par le PDG de Max Rager des commentaires de trolls sur Twitter ou l’unboxing de Liv. L’alternance entre passages comiques et plus sérieux, comme la rencontre entre Blaine et Mr Boss, garantissent à la série un certain équilibre qui conviendra aux uns comme aux autres.

Malgré un départ un peu poussif, ce début de deuxième partie de la saison 2 d’iZombie nous prouve que la série a su créer un univers bien à elle, avec ses propres codes et règles, qu’elle sait parfois admirablement bien exploiter. iZombie n’en devient pas pour autant une série immanquable mais une petite gâterie qui change des autres séries de zombies.

izombie212

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *