The Zombinator, quand la légende Schwarzy se fait violer par un film indé

the zombinator

Les américains sont réputés pour leur tendance à recycler les grandes œuvres européennes au cinéma (Les Misérables…), à faire des mauvais remakes de tout ce qui leur passe sous la main (Quarantaine, Old Boy…) mais il leur arrive également de recycler leurs propres films cultes.

the zombinatorC’est ainsi que Sergio Myers a décidé de s’en prendre à Terminator en réalisant The Zombinator en 2012. Déjà édité en Australie et Nouvelle-Zélande, cet odieux racolage indé sortira prochainement aux États-Unis puisque Inception Media Group éditera un DVD et une version digitale le 14 mai, à grand renfort d’une jaquette pompée du film original.
Cette affiche vante d’ailleurs la présence de Patrick Kilpatrick, qui a un certain bagage mais aucun grand rôle à son actif, et de Joseph Aviel qui incarnait justement Schwarzy dans The Starving Games, la parodie de The Hunger Games. Bref, aucune raison de s’emballer au niveau du casting, pas plus que pour le synopsis suivant :

“Un documentaire sur la mode se transforme en un cauchemar peuplé de zombies quand des étudiants se retrouvent face à des morts-vivants dans la ville de Youngstown dans l’Ohio. Leur seul espoir de survivre repose entre les mains d’un ancien soldat reconverti en tueur de zombies qui doit également les protéger du “Colonel”, un mercenaire à la solde d’une corporation maléfique à l’origine du virus zombie.”

Enfin, si vous n’étiez pas encore convaincu que nous avions affaire à une daube opportuniste, la bande-annonce ci-dessous avec ses effets cheaps, sa caméra qui tremble et autres horreurs, terminera de le faire. A ce titre, la page Facebook du film a tout de même plus de 34000 fans, MZC ça doit être vraiment de la bouse pour n’en avoir que 850

Source : Inception Media Group

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *