The Walking Dead 316 : Welcome to the Tombs, ce que nous en avons pensé

the walking dead welcome to the tombs

Ça y est, la saison 3 de The Walking Dead s’est achevée aux États-Unis. On est donc parti pour quelques mois d’attente avant de retrouver les premiers épisode de la saison 4 menée par le nouveau showrunner Scott M Gimple. Vous pouvez retrouver notre avis dans la suite de la news que, pour ne pas changer, on vous déconseille de lire si vous n’êtes pas à jour avec la série.

Tout démarre alors que le Gouverneur colle une sale rouste à Milton pour avoir mis le feu aux rôdeurs. Énervé d’avoir perdu 8 hommes suite à l’attaque de Merle, il laisse Milton agonisant en compagnie d’Andréa qui est toujours ligotée dans l’antre du gouverneur (ouh ça fait peur dit comme ça). Avec ce petit jeu, les scénaristes tentent de mettre le spectateur sous tension, sachant que Milton pourrait revenir sous forme de zombies et attaquer Andréa. Toutefois, l’ensemble de la scène reste, à l’image de la course poursuite entre Andréa et le Gouverneur, vraiment très attendue et de surcroît moins réussie (ça doit tenir au fait que même en zombie, Milton reste un guignol). Ce n’est d’ailleurs pas la mort d’Andréa qui viendra nous bouleverser…

Pendant ce temps, tout nous laisse The walking dead welcome to the tombsà croire que le groupe de Rick a abandonné la prison alors que le Gouverneur mène un assaut d’une extrême violence. Pourtant, alors qu’on commence vraiment à croire qu’ils se sont enfuis, le groupe de Rick finit par réapparaître. C’est suffisamment surprenant pour être agréable, d’autant que les scénaristes ont évité le piège d’un épisode final qui se résumerait à un long assaut plein d’échange de coups de feu entre les deux groupes : l’attaque ne dure pas trois plombes et la manière de filmer soutient bien la confusion des troupes du Gouverneur lors de la riposte éclaire de Rick et sa bande.
C’est d’ailleurs lorsque l’armée du Gouverneur prend fuite, celle-ci étant constituée en grande majorité par des personnes sans aucune formation militaire, que le personnage du Gouverneur apparaît enfin comme ce qu’il aurait du être dès le départ : un enfoiré qui n’en a réellement rien à foutre des autres et qui ne négocie pas. Il gueule des ordres, il réagit violemment, il ne laisse pas la place au blabla et surtout il attise la peur vis-à-vis de lui-même et pas des autres. Malheureusement, à peine le Gouverneur devient-il l’enflure que l’on souhaitait qu’il disparaît de l’épisode (espérons pour mieux revenir dans la prochaine saison : Rick t’as une main à perdre!).

Toutefois, même si on peut être ravi d’entrevoir enfin un personnage fort dans le Gouverneur, on ne peut s’empêcher de penser que la scène où il élimine ses hommes sous l’impulsion de la colère est artificielle. On nous avait promis des morts et, comme les scénaristes ont eu l’habilité d’éviter de nous les offrir dans une longue fusillade entre Rick et le Gouverneur, il fallait bien les faire crever à un moment ou un autre. On a donc un compteur de morts qui est un gonflé un peu artificiellement pour que le final rime avec mort.
De plus, cela est le prélude d’une fin ridicule puisque, bien évidemment les habitants de Woodbury finissent par apprendre ce que le Gouverneur a fait et rejoignent le groupe de Rick dans la prison. C’est tellement beau que le spectateur, charmé par la musique lancinante, se vide de toutes les larmes de son corps. Enfin ça s’est valable pour votre petite cousine dépressive de 13 ans… Cette fin est extrêmement niaise avec sa morale pathétique : les innocents se retrouvent enfin du côté du bien…

Notre avis global sur cet épisode est donc mitigé. D’un côté on aura un Gouverneur plus vicieux pour la saison 4, Carl sera certainement l’un des personnages les plus intéressants à voir évoluer et Tyreese se retrouve enfin dans le groupe de Rick. D’un autre, on se retrouve avec un groupe de survivants transformé en crèche ambulante (avec plein de nouvelle chair à canon), avec une Michonne qui risque de voir Andréa un peu partout (Rick a passé le témoin de la folie) et un pauvre Daryl qui va devoir installer une balançoire dans la cours. Eh Daryl, oublie pas ta pelle pour creuser la piscine aussi ! Glenn est parti chercher des chaises longues !

https://www.youtube.com/watch?v=mIeAdLX2Rw0
https://www.youtube.com/watch?v=TbEiCvv1Duw

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

5 commentaires

  1. Impact59 dit :

    Je viens de découvrir ce site ( un peu vide d’ailleur ) et voila qu’un petit morceau de cet article ma egayer un peeeeu ma soirée 🙂

    ” une Michonne qui risque de voir Andréa un peu partout (Rick a passé le témoin de la folie) ”

    c’est bien trouver lol

    signer un nouveau aderant à zombie culture 😉

  2. 4evaheroesf dit :

    L’action à la prison : des fumigènes, 2 ou 3 zombies, quelques balles et on fuit ! Toute cette tension depuis les anciens épisodes pour ça ?!
    Le Gouverneur commet un massacre, génial mais un peu ridicule !
    Carl mûrit et Rick arrête de délirer.
    Milton a enfin été utile.
    J’aimais Andrea dans la saison 1 et 2 et j’ai été totalement indifférent à sa mort.
    Le Gouverneur est toujours vivant et au lieu de se tirer de cette prison, on la transforme en hotel !
    Habiter en ville aurait été mieux !

  3. teuteulalcool dit :

    Merci pour ce résumé,

    je dois dire que je ne risque pas d’abandonner le comics au profit de la série… il y a eu une audience record sur AMC, le show n’est pas pret de s’arreter.

  4. damses dit :

    un dernier épisode, comme toute cette saison, un verre d’eau chaude à moitié vide ou à moitié plein, servi un après-midi d’août avec 35°, on crève d’envie de le boire mais c’est pas agréable. Faire mourir 2 personnages cultes, oh my god, they killed Merle, et Andrea (que j’aimais bien), je trouve çà super facile quand même, mais bon font ce qui veulent chez AMC…
    et puis réutiliser les mêmes zombies pour des scènes différentes, avec les pépèttes que çà génère re-…, maintenant quand je regarde TWD, je n’ai plus peur de ce qui va arriver aux personnages (excepté le pétage de plomb de Rick, que j’ai adoré), j’ai peur du caca créatif qui risque de me piquer les yeux .
    je me permet de revenir sur la scène de Fort Alamo aussi, les qualités de stratège militaire du Gouverneur laissent à désirer, calibre 50, lance grenade, et résultat, Glenn et Maggie les repoussent en 4 4 2 planqués derrière des palettes, j’ai trouvé çà fun en fait.
    bon bref, je regarderai la 4eme saison mais j’ai perdu l’envie et je serai moins impatient.

  5. Lebrestois29 dit :

    Épisode franchement mauvais !
    Une attaque du gouverneur stupide et une débandade ridicule du groupe. Une Andréa bloquée dans une pièce avec un zombie comme Glenn quelque épisode plus tôt. Qui se fait mordre par le zombie alors qu’elle en a repoussé tant d’autres qui pourtant, eux, la surprirent vraiment …
    Un gouverneur qui pète les plombs comme ça sans que personne ne pense à le mettre au frais ( Le mexicain reste là a le regarder avec des yeux de merlans frits). Le vieux quand à lui commence à devenir ennuyeux avec sa morale éculée, surtout qu’il l’applique mal aux situations. Carl a bien sur eut raison de tirer, le jeune homme qu’il avait en joue n’allait pas se laisser mettre la main dessus par un gamin et un estropié. Il y avait quand même des chances pour que celui ci les prennent de vitesse et les tue… Carl a potentiellement sauvé la vie d’Herschel et lui ne s’en rend pas compte … je le croyais intelligent pourtant.
    Déception in fine.
    L’action dont la série faisait heureusement preuve en début de saison n’a visiblement pas été scénaristiquement assumée et son développement à été bâclé. La série en revient à un rythme mou entrecoupé de moments d’action illogique amené de manière artificielle.
    Le dernier épisode fait peur pour la prochaine saison.
    Il faut remettre une grande dose de couilles là dedans mais je crains qu’avec l’arrivée des gens de woodbury on se retrouve avec plein d’histoire de ménage parallèles ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *