La Culture Zombie en 2013 : Bilan de l’année et tops de la rédac, vous avez dit 2013 ?

Bilan zombie 2013

Il paraît que l’on peut souhaiter la nouvelle année jusqu’à la fin du mois de janvier. La rédac vous renouvelle donc ses voeux mais en plus de cela, vous révèle enfin son bilan de l’année 2013. Nous nous sommes ainsi penchés sur cette année écoulée afin de faire le point sur les œuvres zombies qui nous auront intéressés durant cette première année de MZC.
Nous avons ainsi fait le choix de diviser notre bilan de la culture zombie 2013 en cinq catégories – le cinéma, la bande-dessinée, littérature, les séries/webséries et les jeux-vidéo – et de vous proposer notre top 3 pour chacune d’entre elles. Nous avons bien conscience que vous pourriez ne pas trouver certaines œuvres dans notre bilan, mais nous n’avons évidemment pas entendu parler de tout ce qui est sorti cette année, le phénomène zombie ayant encore cette année été très prolifique. Vous avez dit 2013 ?

toptop

2013 est une année paradoxale pour le cinéma zombie. Deux films – World War Z et Warm Bodies – qualifiés par les uns ou les autres de zombies, ont fait les têtes d’affiche et ont engrangé des millions d’euros de recette. Pourtant, aucun des deux n’a été le porte étendard du genre zombie sur grand écran.
D’un côté, les personnages de World War Z, l’adaptation de l’excellent livre zombie éponyme de Max Brooks, ne font jamais mention du terme zombie et toute la campagne promotionnelle du film n’a jamais recouru à ce mot. La méga production de la Paramount et de Plan B, bien qu’étant indiscutablement un film de zombie, serait-elle simplement pour ses producteurs un film catastrophe avec Brad Pitt en vedette passée à l’eau de javel pour se positionner comme un blockbluster de l’été ?
D’un autre côté, Warm Bodies, qui est également l’adaptation d’un livre à succès (Vivants en français), n’a pas hésité à se placer comme un film de zombie, renforçant une nouvelle fois l’amalgame entre zombies et morts-vivants. C’est donc un film dénaturant ouvertement la mythologie zombie en considérant qu’un zombie peut être assimilé à un mort-vivant capable d’empathie pour les humains, qui a cru pouvoir se faire le chef de file du film de zombie cette année. Manque de pot. Une comédie romantique pathétique ne saurait berner le passionné, le vrai.

World War Z

C’est pour cela que cette année l’amateur de films de zombies a du, une fois encore, se tourner vers le Direct to DVD et les films indépendants pour trouver les vrais bijoux (et horreurs) du cinéma horrifique zombie.
Du côté du marché de la vidéo en France, 2013 s’est faite sous le signe de la zombédie avec les sorties des sympathiques Kill Dead Zombie ! et Cockneys vs. Zombies tandis que nous avions le droit à notre lot habituel de nanars comme Rise of the Zombies, une belle daube de chez The Asylum, et La Nuit des morts-vivants : Ré-animation 3D. Cette année est également sorti en version française Colin, un OVNI britannique qui datait déjà de 2008.

Toutes ces sorties en France ne sont pourtant rien face à la multitude de films réalisés à l’international en 2013. Les cinéaste fauchés (ou pas) nous ont prouvé une nouvelle fois qu’ils n’avaient pas besoin de budgets mirobolants (35 millions de dollars pour Warm Bodies, 190 pour World War Z) pour faire vivre le zombie en vidéo. Notez d’ailleurs, qu’il serait très difficile pour nous de revenir sur tous les films produits en 2013 (nous ne les connaissons d’ailleurs pas tous), nous avons donc dû faire des choix pour cette rétrospective.

Cockneys vs Zombies

Comme pour le catalogue des films traduits en France cette année, la part des comédies zombies est assez importante. Les uns ont ainsi pu s’éclater avec la très réussie comédie indienne Go Goa Gone (l’autre film indien de l’année – Rise of the zombie – est très mauvais), alors que d’autres n’ont pas boudé leur plaisir sans pour autant éclater de rire avec des films comme Detention of the Dead. Toutefois, de nombreux films se sont également laissés aller à un humour maladroit. C’est notamment les cas de Stalled et Zombie Exs qui, malgré des concepts sympas (un décor unique dans des toilettes, le retour des exs du héros sous forme de zombies) se sont avérés bien décevants. De la même manière, les teen-zombedies Dead Before Dawn et Little Bit Zombie se sont montrées assez ennuyeuses avec leur humour assez lourd et leurs personnages bien trop stéréotypés.

Cependant, signe des temps peut-être, la part des films survivalistes et d’horreur a été encore plus importante. Des laboratoires secrets du thriller After Effect, à l’île mystérieuse de 13 Eerie ou aux forêts anglaises de Zombie Hood, le niveau s’est montré acceptable même si certains films comme The Demented ou State of Emergency sont sortis du lot. Nous avons évidemment eu également droit à un bon nombre de films médiocres comme Infected, Infection Z ou encore pire le pathétique Zombie Massacre. Ce n’est d’ailleurs pas l’originalité scénaristique de Knight of the Dead, qui se déroule au moyen-âge, ou celle de Battle of the Damned, où zombies et robots “donnent la réplique” à Dolph Lundgren (The Expandables), qui ont relevé le niveau. Même Danny ‘Machete’ Trejo n’a pas réussi à nous convaincre dans Zombie Hunter, un film à la façon grindhouse, aux effets spéciaux ultra-cheaps et qui est loin de remplir toutes ses promesses.

battle of the damned

Heureusement, des films beaucoup plus intimistes ont réussi à donner à 2013 l’allure d’une bonne cuvée cinématographique. Portrait of a Zombie, qui nous propose de suivre le quotidien d’une famille dont l’un des membres est devenu un zombie au travers des caméras d’une équipe venue tourner un documentaire, a ainsi apporté une touche de nouveauté à cette année 2013 en suscitant l’enthousiasme des festivaliers à travers le monde. Son succès, n’est toutefois rien comparé à celui rencontré par The Battery, un film touchant et humain, probablement le meilleur film de zombie indépendant depuis quelques années. Du côté des bêtes de festival, le film sud-américain Mar Negro peut également repartir avec les honneurs de cette année écoulée grâce à son déferlement de gore et son humour bien brésilien.

Enfin nous ne pouvons conclure sans mentionner l’excellent documentaire Birth of the living Dead (également connu sous le nom Year of the living Dead) qui retrace la réalisation du film culte La nuit des morts-vivants (1968). Extrêmement bien construit, le documentaire nous permet d’envisager d’une autre manière le chef d’oeuvre de Romero alors même que ce dernier a annoncé en fin d’année que le cinéma zombie ne l’intéresserait de nouveau qu’une fois sorti de ce phénomène mainstream. Autant dire, avec le début d’acceptation du rejeton du cinéma horrifique par les grandes majors d’Hollywood auquel nous assistons, que le maître risque d’attendre quelques années. A moins que ce ne soit au contraire le début de la décadence et que le renforcement du processus de dénaturisation du zombie moderne renvoie le zombie, le vrai, aux mains de ses fans.

fist of jesus

Mais les long métrages ne sont pas le seul format contaminé par les zombies cette année puisque les courts ont également été de la partie. Difficile de se repérer au milieu de l’océan des courts-métrages zombies, nous avons donc décidé cette année de n’en sélectionner que trois. Tous particulièrement bons et très différents, nous avons ainsi eu le plaisir de découvrir la folie gore des réalisateurs espagnols de Fist of Jesus, l’émotion et la simplicité du magnifique Cargo (qui s’est fait une place dans le top de la rédac) mais aussi le captivant Perished.
2014 verra d’ailleurs des choses encore très différentes avec notamment deux projets financés par les internautes qui nous avaient particulièrement intéressés : Naked Zombie Girl et son héroïne entièrement dénudée et le film en claymotion Dan of the Dead.

Bilan zombie 2013

L’année 2013 a été très prolifique en matière de bandes dessinées zombies publiées en France. Certaines séries ont ainsi continué leur petit bout de chemin comme l’incontournable licence The Walking Dead avec la sortie du tome 17 (qui a marqué les esprits voire traumatisé plusieurs lecteurs) puis de Lucille, le dix-huitième volume, qui a continué d’imposer Negan comme le plus grand vilain de l’histoire de la série. L’excellent manga I am a Hero a également marqué l’année avec pas moins de trois tomes (7 à 9) alors que la série nous promet encore de belles heures de lecture pour l’année 2014. Mais 2013 est surtout l’année du grand retour de l’excellente saga Zombies de Peru et Cholet avec la sortie du tome 3 – Précis de décomposition – fin novembre.

2013 a toutefois vu l’arrivée d’un grand nombre d’ouvrages inédits dans nos belles contrées. C’est ainsi que nous avons pu nous plonger dans l’univers glauque mais captivant des deux premiers tomes de RevivalBienvenue à la maison et Quarantaine – grâce aux éditions Delcourt tandis que Samuel Humphries et Jerry Gaylord (que nous avons eu la chance d’interviewer) nous ont entraîné dans leur folie avec deux volumes de Fanboys Vs. Zombies. De son côté Panini Comics a continué son adaptation du catalogue US d’Avatar Press avec les sorties de Crossed : Psychopathe, en début d’année, de Crossed : Si tu voyais ça (tome 1), de Crossed : Terres Maudites (tome 1) et du sympathique La nuit des morts-vivants : Après l’apocalypse (tome 1).

La nuit des morts-vivants : Après l’apocalypse

En ce qui concerne les mangas zombies, la série de CapcomResident Evil : Marhawa Desire – a continué ses exactions nanardesques avec deux nouveaux tomes (3 et 4) tandis que les nouveautés s’enchaînaient à un rythme soutenu sans jamais décrocher l’excellence. Nous avons ainsi découvert Tokyo Summer of the Dead (3 tomes), l’original Manga of the Dead et le “pas vraiment zombie” Tokyo Ghoul. 2013 a aussi été marquée par la fin de Le Berceau des Esprits en juillet dernier avec la parution du tome 6. Nous regretterons cette série.

Du côté des auteurs français, nous avons pu lire le deuxième et dernier tome de La rage (une série sur laquelle il n’est pas nécessaire de s’attarder), le second volume de Dead Life, le quatrième tome de Apocalypse sur CarsonCity ainsi que le fantastique et très attendu tome 3 de Zombies. Nous regretterons par contre la très prometteuse bande dessinée Zombies : Les chroniques de l’Apocalypse qui aurait du sortir en 2013 mais qui a été repoussée de plusieurs mois.

Tokyo Summer of the Dead tome 1

De l’autre côté de l’océan, aux États-Unis, l’année 2013 aura évidemment été l’année du comic The Walking Dead qui a fêté ses dix ans avec l’arc All-out War, mais également de Revival et de Fanboys Vs. Zombies (qui a pris fin en VO au numéro 16). Mais outre ces grosses séries, les comics zombies sont sortis par dizaines (comme en témoigne notre rubrique hebdomadaire : les sorties comics zombies de la semaine) souvent dans le cadre de séries courtes qui valaient rarement la peine. Heureusement quelques titres réussis, parfois terminés ou toujours en cours, ont fait tout de même leur apparition comme The Colonized ou Afterlife with Archie tandis que Max Brooks lançait son décevant comic mélangeant zombies et vampires : The Extinction Parade. Enfin, en réponse aux succès des jeux-vidéo Plants vs. Zombies 2 : It’s About Time! et The Last of Us, les éditeurs n’ont pas pu s’empêcher de proposer des adaptations BD sans pour autant convaincre leur lectorat.

L’année 2013 nous aura donc offert de nombreuses heures de lectures avec le désormais classique The Walking Dead, la prometteuse série des Fanboys vs. Zombies mais surtout le dernier tome de Zombies de Peru et Cholet. Si 2013 vous a enchanté, attendez vous à une année 2014 encore plus prolifique avec de nouvelles œuvres inédites comme Empire of the Dead de George A. Romero, lui-même, les suites de Fanboys Vs. Zombies et Revival ou le nouveau cycle de Zombies dans lequel nous suivrons les enfants survivants quelques années plus tard.

Bilan zombie 2013

L’année 2013 aura vu moins de sorties zombies dans le champ littéraire que 2012. Pour autant, les maisons d’éditions ne nous ont pas laissé en reste car nous avons notamment vu ressurgir en début d’année, grâce à l’initiative de Panini books, le label Eclipse qui a contribué à remplir le catalogue des libraires tout au long de l’année.

Le troisième tome des Chroniques de l’Armageddon de J.L.Bourne en est un bon exemple. Alors que l’on le croyait jeté aux oubliettes, nous avons eu la bonne surprise de voir ce roman traduit en français. Bonne ? Oui. Mais notre engouement a été de courte durée car il faut reconnaître que ce tome, qui est censé clore la saga, a été une petite déception, l’auteur ayant bâclé la fin et abandonné le style du journal personnel.
Dans le registre des oeuvres sauvées des eaux par Panini, nous nous devons également de parler du très attendu Les survivants, troisième tome de la série Le Virus Morningstar, saga en concurrence directe avec celle de J.L.Bourne. Le décès prématuré de l’auteur, Z.A.Recht, avait laissé les lecteurs orphelins et la suite semblait bel et bien enterrée. C’était sans compter sur les notes qu’avaient rédigées le jeune auteur avant de nous quitter, et le talent de Thom Brannan qui a repris et terminé la saga. Le pari est plutôt réussi.

Mais Panini a également fait dans la nouveauté cette année avec les sorties de pas moins de trois livres zombies de Craig Dilouie. Ils nous ont ainsi gratifié de deux tomes de la saga Infection ainsi que de Homeland of the dead en début d’année 2013.
D’autres éditeurs se sont également pris au jeu. Orbit a ainsi publié le sympathique L’homme des morts de V.M Zito qui nous propose de suivre les aventures d’un chasseur un brin particulier, vivant en zone infectée, payé pour traquer et tuer les trépassés de familles ne pouvant faire leur deuil. De leur côté, les éditions du Seuil nous ont proposé le second tome de la saga Undead de la britannique Kirsty McKay avec Les Affamés tandis que Bragelonne faisait de même avec Feed et la sortie du bien moins captivant Deadline.

BInfection

2013 n’a toutefois pas été entièrement américaine (et britannique) puisque nous avons eu le plaisir de découvrir quelques productions françaises (Cocoriicoooo !) comme Le monde des morts d’Isabelle Haury qui signe un roman encourageant faisant suite à son recueil de nouvelles Undead Story paru aussi cette année. Philippe Morin avec Paris zombies nous a quant à lui présenté un recueil de nouvelles efficaces : quelques dizaines d’histoires comme nous les aimons.

Loin des grosses machines que sont les grandes maisons d’édition, nous avons eu le réel plaisir de découvrir des pépites comme Mister Funk sorti chez XYZ, traduit en français en 2013 et qui s’est révélé être un délice en terme de lecture. La plume de Corey Redekop, précise comme un scalpel, a été l’un des coups de coeur de la rédaction. L’auteur a su nous proposer un récit agréable à lire même s’il s’agit d’un livre DE zombie et non pas AVEC des zombies (ou très peu). A ce titre, la portée satyrique, intéressante et bienvenue de Mister Funk, fait magnifiquement le lien entre les oeuvres romanesques de 2013 et les nombreux essais sur la culture zombie sortis cette année.
En effet, 2013 est, sans concession possible, l’année de la culture zombie avec la sortie en français de pas moins de cinq essais particulièrement réussis sur le thème. Nous avons ainsi eu le plaisir de nous jeter sur Zombies ! (seconde éd.) de Raphaël Colson et Julien Bétan, une véritable bible sur le sujet qui nous passionne tant mais également sur le très attendu (du moins à la rédaction) Culture zombies de Matt Mogk, un autre bijoux du genre. Mais ce n’est pas tout puisque l’excellent Zombies : Une histoire illustrée des morts-vivants, est aussi apparu dans les étalages des librairies, ravissant une fois encore les passionnés que nous sommes. Enfin, dans un genre différent, le québécois Vincent Paris nous a offert Zombies : Sociologie des morts-vivants, un ouvrage de vulgarisation sociologique allant très bien de paire avec Invasion Zombie et son interprétation philosophique bien menée du zombie.

L’année 2013 a ainsi été extrêmement bien remplie sur le plan des sorties littéraires autant en matière de romans, notamment avec les suites de plusieurs sagas, qu’en matière d’essais avec une production tout juste croyable. Nous entamons donc 2014 avec un appétit gargantuesque que nous commencerons à satisfaire en nous mettant sous la dent quelques livres bien appétissants prévus pour ce début d’année comme : Apocalypse Z – tome 1 (01/14), Feed Tome 3 Red Flag (01/14) ou La chute du Gouverneur (02/14).

Bilan zombie 2013

Impossible de parler de séries zombies sans aborder le thème The Walking Dead. Beaucoup défendent la série becs et ongles, pour autant, que ce soit la seconde partie de la troisième saison ou la première de la quatrième, toutes deux diffusée en 2013, nous sommes toujours loin du niveau auquel elle pourrait prétendre. Certes, malgré un début mou et des choix scénaristiques douteux (les épisodes standalones sur le Gouverneur), le début de la quatrième saison s’est montré bien plus agréable que ce que nous avions vu jusqu’à présent, mais le chemin reste long et nous attendons beaucoup des prochains épisodes qui débuteront le 9 février. Comme pour l’année 2013, vous pouvez compter sur nous pour revenir chaque semaine sur le nouvel épisode de la série.

Mais cette année, un autre sujet est incontournable : la série britannique In the Flesh. Il s’agit en effet de la grosse surprise de 2013. Même si elle s’inscrit très clairement dans la tendance mort-vivant des séries actuelles, elle a su, par la qualité de sa réalisation et l’intensité émotive de son histoire, nous convaincre. Nous suivions ainsi dans la première saison le parcours du jeune Kieren, un mort-vivant tentant de se réinsérer dans la communauté de son petit village après une apocalypse zombie.

In the Flesh

Tout n’a cependant pas été une réussite en 2013, puisque le pilote de la série Zombieland, proposé sur Amazon, n’a pas su convaincre les spectateurs et les dirigeants du groupe rejetant une potentielle série Zombieland à l’état de projet. Mais soyez sûrs que ses créateurs – Rhett Reese et Paul Wernick – n’ont pas dit leur dernier mot.

En ce qui concerne 2014, elle se fera, malgré la cinquième saison de The Walking Dead qui a déjà été annoncée, sous les auspices des morts-vivants avec la nouvelle série Resurrection d’ABC, le retour de In the Flesh pour sa seconde saison sur BBC Three et peut-être un pilote pour Babylon Fields sur NBC. Quel programme.

The Zombie Chronicles

Du côté des webséries zombies, 2013 n’a pas été un bon cru. Certes, nous n’avons probablement pas tout vu, le nombre de webséries (et même françaises) étant assez incroyable, mais parmi celles que nous avons suivies, peu nous ont semblé intéressantes.

Commençons par le gros flop The Walking Tedd, un projet kickstarté cette année qui a tenté de surfer sur la vague de The Walking Dead et de Ted. Les huit épisodes sortis cette année sont vraiment à l’eau de rose avec une histoire d’ours en peluche mort-vivant. Nous vous déconseillons donc franchement de perdre votre temps avec (sauf si vous êtes fleur bleue).
The Zombie Chronicles, ne nous a pas non plus laissé un souvenir impérissable. Produit par Douglas A. Plomitallo (l’un des producteurs du film The Battery que nous avons par contre beaucoup apprécié), la websérie se déroule après une apocalypse zombie et raconte l’histoire de survivants qui entendent un message provenant d’un studio radio des environs. L’homme du message explique qu’il a suffisamment de nourriture et d’armes pour tenir plusieurs mois, mais qu’il n’acceptera qu’une seule personne à ses côtés. Les survivants alentour décident alors de se mettre en route vers le studio pour tenter leur chance en solo. Ce synopsis est assez séduisant en théorie, mais dans les faits le tout est assez décevant, notamment à cause du final un peu bidon et de la réalisation parfois ratée. Le son et la qualité d’image qui piquent les oreilles et les yeux.
Évoquons aussi rapidement Apocalypse DayZ, une websérie réalisée par des fans de DayZ et inspirée du jeu. Malgré les 73000 vues du premier épisode sur Youtube, cette websérie n’est qu’une parodie du jeu et n’a pas grand intérêt pour ceux qui ne connaissent pas le jeu original.

the oath

Rappellons aussi que le webisode The Walking Dead intitulé The Oath a été publié en ligne par amc un peu avant la sortie de la saison 4 de la série. Malheureusement, grand nombre d’entre vous n’ont pas pu le visionner car la chaîne bloque la diffusion dans de nombreux pays. Heureusement, vous n’avez pas loupé grand chose car The Oath est assez mou et larmoyant. Comme toujours, le budget est là et les fans de The Walking Dead apprécient d’y retrouver des parallèles avec la série, mais tout comme cette dernière, l’ensemble manque d’intérêt et de nouveauté.

Du côté français, nous avons surtout retenu Man Vs Dead et Le Guide du Survivant qui peuvent amuser le temps d’un ou deux épisodes mais qui deviennent assez rapidement lassants. On regrette que Le Guide du Survivant ne soit pas plus travaillé du point de vue du jeu d’acteur et de l’affirmation du genre car au final, il est difficile de savoir s’ils se prennent au sérieux ou pas. Quant à Man Vs Dead, on ne comprend pas vraiment pourquoi chaque épisode dure aussi longtemps pour raconter si peu de choses…

Nous avons donc gardé le meilleur pour la fin. La vraie surprise de cette année 2013 est une websérie française intitulée Émergence. Pour le moment, nous n’avons eu le droit qu’à deux vidéos, mais le prologue publié l’été dernier compte à ce jour plus de 17000 vues sur Dailymotion, ce qui montre l’intérêt qu’il a réussi à susciter. Pour ceux qui ne l’ont pas vu, voici le pitch : “Dans une zone portuaire isolée, un homme passe en trombe au volant d’un luxueux cabriolet volé. Il a rendez-vous avec son oncle pour lui livrer le véhicule, mais il devra aussi lui expliquer que sa mission a mal tourné… Ou est-ce le monde tout autour de lui qui est en train de mal tourner ?”
Bien sûr, on doit avouer qu’avec un scénario comme celui-ci il y a peu de chances que la websérie révolutionne le genre, mais nous avons apprécié l’ambiance et la qualité de réalisation qui est là malgré tout. Nous sommes donc curieux de voir ce que cela va donner pour 2014, d’autant plus qu’une “surprise” a été annoncée par l’équipe pour ce début d’année. Peut-être la sortie de l’épisode n°1 ? Quoi qu’il en soit, nous ne manquerons pas de vous en reparler.

Bilan zombie 2013

Plus que jamais 2013 aura été l’année des jeux-vidéo zombies. Il serait presque impossible de lister tous les projets qui ont été lancés notamment sur les sites de financement participatif mais il serait encore plus difficile de le faire pour tous les jeux zombies qui ont infecté vos smartphones en 2013. Nous nous contenterons donc de dresser le portrait des jeux-vidéo qui nous semblent les plus marquants cette année.

2013 aura ainsi vu des projets, dont les débuts remontent à plusieurs années, avancer à un train d’enfer. C’est notamment le cas de Project Zomboïd, pour lequel nous avons eu l’occasion de discuter avec le seul programmeur français. PZ, pour les intimes, a ainsi connu de gros changements cette année avec l’agrandissement de la carte, une mise à joueur du moteur 3D et tout un tas de changements qui en font un jeu aussi dur qu’il est immersif. Nous ne manquerons pas de vous en parler en 2014 d’autant que de splendides nouveautés comme un mode multijoueur en ligne et des PNJs sont à prévoir.
Dans un genre très différent, c’est Infestation Survivor Stories, anciennement The War Z, qui a fait beaucoup parler de lui cette année avec de nouvelles cartes (Californie et Colorado V2) ou encore l’insertion des véhicules. Pendant ce temps, DayZ préparait discrètement l’introduction de son standalone sur Steam, préférant enchaîner les annonces décevantes au profit de l’effet de surprise. Malgré son statut de jeu en accès anticipé (avec une version alpha assez pauvre), DayZ s’est écoulé en moins d’un mois à un million d’exemplaires : 2014 risque donc de nous réserver des surprises de taille du côté de l’équipe de Dean Hall.
Des jeux comme The Dead Linger ont également continué leur développement tout au long de l’année mais restent difficilement jouable.

infestation mmo

Parallèlement, tout un tas de jeux prometteurs réussissaient avec succès le pari du financement participatif. Contagion, un fps coopératif, au gameplay vraiment intéressant a ainsi réussi à sécuriser un investissement initial de 87000$, tandis que 7 Days to Die, le jeu zombie à la Minecraft, décrochait le graal en amassant pas moins de 507000$.
Contagion n’était d’ailleurs pas le seul fps zombie de 2013, puisque cette année No more room in Hell débarquait gratuitement sur Steam alors que Deep Silver sortait Dead Island: Riptide, la suite pas vraiment convaincante de l’excellent Dead Island. Encore moins convaincant, The Walking Dead : Survival Instinct, qui s’avérait une belle arnaque pour les fans de la franchise The Walking Dead.

the last of us

Heureusement les joueurs ont également pu mettre la main sur des jeux de qualité avec le jeu de survie State of Decay d’Undead Labs qui a convaincu plus d’un million d’acheteurs à travers le monde, le sympathique How to Survive et son système de crafting dément, le premier épisode de la tant attendue seconde saison de The Walking Dead de Telltale Games qui s’avère aussi réussi que ceux de la saison précédente ou encore l’excellent The Last of Us qui a fait vibrer le coeur de la communauté des gamers du monde entier.

L’arrivée des consoles nouvelles générations a également réussi au genre zombie avec la sortie de Dead Rising 3, un hit exclusif à la Xbox One, avec son monde énorme en streaming continu et ses possibilités immenses.

Avec une année 2013 aussi intense pour nos PCs et consoles de salon, 2014 pourrait être une année de repos et pourtant non. En effet, l’année en cours s’annonce tout aussi riche avec la sortie de jeux très attendus comme Dying Light et un grand nombre de rumeurs à l’image de Left 4 Dead 3, Dead Nation 2 ou encore Resident Evil 7. Mais en 2014, il y en aura forcément pour tous les goûts entre un Plants Vs. Zombies: Garden Warfare, un Yaiba Ninja Gaiden Z ou un Dead Island Epidemic dont nous avons la chance de participer à la phase de test.

2013 aura été une année particulièrement riche pour la culture zombie. Certes, les oeuvres mauvaises se seront multipliées mais à la différence des années passées de vraies pépites auront également vu le jour dans toutes les catégories. Du film indépendant The Battery, à la série In the Flesh en passant par le jeu-vidéo The Last of Us ou le super tomes 3 de Zombies, nous aurons passé de belles heures à nous plonger dans la culture zombie alors même que les maisons d’éditions françaises lui rendaient hommage avec la publication de nombreux essais fantastiques sur le thème. 2014 aura du mal à faire aussi bien, mais après tout, elle s’annonce déjà plutôt pas mal.

Et vous, quels sont vos chouchous de l’année ?

Article rédigé par : Baron Mardi, Nitz, Olvidame et Squeletor

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

14 commentaires

  1. Corey Redekop dit :

    Much thanks for the review! Glad you enjoyed Mr. Funk!

  2. Baron Mardi dit :

    Hi Corey ! Nice to see you here.
    I can tell you that ” Mister Funk ” was at the 1st place in my top !
    Clearly, it’s the best 2013 story i read.

  3. NIAM dit :

    Fanboys vs Zombies, Project Zomboid (jeu toujours en alpha et moins interessant à chaque update), TWD Telltale (sorti en 2012), TWD la série, et 3 livres “encyclopédiques” dans les tops, hey ben -_-” ça fait pas une année bien brillante.

    J’ai beaucoup moins suivi le genre cette année, mais j’ai l’impression que ça stagne méchamment.

    Y a un dossier de prévu sur les oeuvres à venir en 2014 ?

    1. Squeletor dit :

      Pour PZ, y’a vraiment un potentiel énorme et The Indie Stone a su créer une vraie communauté. C’est clairement l’un des jeux indés les plus méritants. Pour TWD de Telltale, tu remarqueras qu’on parle de la saison 2 dont le premier épisode est sorti en décembre 😉 et pour la série on a précisé des épisodes (après pour le top série, faut dire qu’elles ne sont pas nombreuses et TWD reste incontournable malheureusement).

      Au contraire cette année, je trouve que ça n’a pas stagné avec de nombreuses nouveautés et pas mal de trucs intéressants.

      Nous n’avons rien prévu sur ce qui est à venir en 2014, on mentionne pas mal de trucs dans l’article déjà. Le dossier sur 2014, c’est notre boulot au quotidien pour cette nouvelle année.

      1. NIAM dit :

        PZ, je n’y crois absolument pas une seconde. Il peut y avoir une communauté énorme derrière, le jeu était “novateur” y a quelques années, mais aujourd’hui c’est ridicule à coté d’un Rust, ou d’un 7 days to die qui proposent apparemment (j’ai pas testé, je ne prends en considération que les retours que j’ai pu voir) de vraies sandboxs opérationnelles et avec un aspect en ligne.
        La on a un jeu avec un gameplay inopérant, des graphismes moches. Suffit pas de pondre des tonnes de texture d’objet pour faire un jeu. Et je vois pas en quoi ils sont plus méritant que les autres, à part juger un jeu aux nombres d’heures rapportés à la taille de l’équipe.
        J’avais pas fais gaffe pour TWD effectivement, mais je trouve bizarre de mettre en top un jeu encore non terminé. J’aurais plus vu un DayZ, WarZ, 7DTD, Rust ou State of Decay du coup. En fait, c’est peut être ça le top de 2013, la véritable livraison de nombreux FPS de survie, avec chacun leur avantages/inconvénients. En tout cas, il se passe des choses sur ces jeux là, bien plus qu’avec PZ 😉

        Je rejoins Willy en tout cas, ce qui ressort du top 2013 c’est des tous projets anecdotiques, les 2-3 mastodontes indétrônables (à titre d’exemple, je crois que j’excluais systématiquement le comic TWD du top, sinon c’est biaisé), et des trucs vraiment pas terribles.

        Bon ceci dit, je n’ai même pas trop apprécié le tome 3 de Zombies que j’ai trouvé trop fuyard et économe en révélations. J’aurais voulu un final, pas une ouverture.

        Et dommage pour un aperçu de 2014, ca aurait permis d’avoir un fil rouge des éventuels projets à suivre.

      2. NIAM dit :

        J’en profite pour signaler un truc par rapport au site. Quand on clique sur le nom d’une oeuvre dans l’article, cela renvoie à l’encyclopédie, mais il manque sur l’encyclopédie un onglet ou quelque chose qui renvoie vers l’intégralité des news postées sur le site en rapport avec cette oeuvre. Peut être une option à mettre en place.

        1. Squeletor dit :

          Clairement quelque chose qui serait bien mais le problème est que l’encyclopédie est annexe par rapport au Word Press, l’intégration est assez corsée. On a des tas d’idées pour améliorer l’encyclopédie mais malheureusement notre Webmaster n’a pas le temps ni l’envie de s’en occuper.

  4. Willy dit :

    Merci pour le récapitulatif de l’année. Je retiens qu’au final… y a pas eu grand chose qui sorte du lot, du moins en positif. Les jeux vidéos s’en sortent bien, le reste est moyen voire mauvais. Peut-être que je ne m’intéresse pas assez aux oeuvres, aussi.

    2013 sera donc l’année WWZ ? Le reste, hormis la série The Walking Bouse, est anecdotique en terme de renommée.

    Et au passage, je me permets une remarque trèèèèèèèèèèèèè(ça manque encore un peu de “è”)éééééééééééés dubitative quant à la venue d’un Left 4 Dead 3 en 2014. Au mieux, une annonce en deuxième partie d’année, mais guère plus.

    Bon courage pour 2014 à toute l’équipe, va y en avoir des navets à commenter ! 😛 *prépare sa plume pour le second part de TWD*

  5. Cicurel Laurent dit :

    Très bon article, chapeau à l’équipe ! Laurent.

  6. Kaloup75 dit :

    Bon bah je continue à dire que sur ce site, il manque vraiment une chronique dans la rubrique BD qui est “Apocalypse sur CarsonCity”, tome 1 à 4
    vous trouverez sa page facebook ici :
    https://www.facebook.com/pages/Apocalypse-sur-Carson-City/166757173374761

    1. Nitz dit :

      Il est vrai que nous n’avons pas fait de chronique sur Apocalypse sur Carson City pour l’instant mais nous connaissons cette bd, nous y faisons même allusion dans cet article. Cependant, le quatrième tome ne nous a pas assez plu pour figurer dans le top 3 de la rédaction (un top qui est d’ailleurs subjectif). Nous savons que notre classement ne peut pas faire l’unanimité et c’est pour cela que nous vous invitons à donner votre avis et pourquoi pas lancer un débat 😉
      Personnellement, je n’aime pas les dessins de Carson City mais je sais que toi, Kalou, tu aimes bien (cf ta note du tome 4 sur l’encyclopédie). Quel serait ton top 3 perso concernant les BD ?

      1. kaloup75 dit :

        Bon, en fait, je plaide coupable, j’ai du lire trop vite l’article car je croyais que vous en aviez même parlé. Après relecture, je m’aperçois que si en fait. “Am I dumb or something?”

        en ce qui concerne mon top au niveau BD? En fait, quasi d’accord avec vous, sauf pour fanboys versus zombies car j’avoue que je n’aime pas quand l’univers zombie rime avec humour. Pour moi, une œuvre zombie ne peut pas être drôle. Elle doit être angoissante, stressante (Bon comme toute règle a une exception, j’avoue avoir adoré “Apocalypse à carson City” mais c’est plus à cause du dessin qui me fait penser à des peintres allemands des années 20)
        Donc, en écartant Apocalyspe à Carson City j’aurais mis l’incontournable “Zombie” de peru et Cholet, en top n°1 ; n°2 : I am a hero ; n°3 Revival pour son ambiance très étrange!

        Un peu déçu par la tournure que prend Walking dead, avec la présence de Negan qui prend le pas sur le danger zombie qui devient secondaire …

  7. kaloup75 dit :

    Sinon, niveau BD, je vous conseille la série “Girls” Chez Delcourt où les zombies sont remplacés par des femmes magnifiques et nues.

    Depuis la rencontre d’Ethan avec une étrange jeune fille, muette et entièrement nue, la situation a complètement dégénéré dans ce patelin égaré où les ados faisaient exploser des citrouilles à la dynamite pour passer le temps. Une invasion, personnalisée par une créature de rêve qui se multiplie après chaque ébat sexuel, fait sombrer dans l’horreur les habitants de ce bled enfermés dans une bulle meurtrière impénétrable.

  8. Ah ah, je suis le réal de Man Vs Dead, j’ai rigolé en voyant que j’était cité ( je comprends qu’on ne puisse pas aimer, après le délire c’est pas forcément de raconter quelque chose de passionnant mais de bien délirer avec quelque chose de cheap tout sa )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *